AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez | 

 

 in the night x Doàn

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Avatar : kim seolhyun (aoa)
Messages : 45
rps : 3
Date d'inscription : 06/01/2016
avatar
Enragé
Enragé
MessageSujet: in the night x Doàn   Mer 13 Jan - 21:24:55

in the night
tenue + De nombreuses femmes auraient été flattées d’avoir servi de modèle à un artiste de rue, pouvant ainsi s’admirer fièrement. Sauf que Joo Hee n’était pas comme ces femmes, ni même la majorité des gens qui auraient pu réagir de cette façon. Elle n’en aurait eu rien à faire si le dessin ne la représentait pas en train de faire taire une des cibles qu’on lui avait assigné lors d’une mission pour les enragés. Si Jae Duk tombait dessus, il n’apprécierait certainement pas, surtout vu leur dernière discussion et les remontrances et punitions auxquels elle avait eu droit. Non pas qu’elle avait peur de sa réaction, la seule chose qui lui posait problème c’est qu’elle commençait à avoir marre de se faire engueuler et considérer comme une gamine incapable depuis ses bavures et ce dessin ne l’aidait pas à changer cette image.

Alors la jeune femme s’était mis en charge de trouver cet artiste pour lui bien faire comprendre qu’elle n’appréciait pas, qu’il n’avait pas intérêt à recommencer et qu’il allait très vite s’occuper de ce dessin. Si cela s’annonçait aussi compliqué que trouver une aiguille dans une botte de foin, la jeune femme avait l’avantage de connaître le quartier dans lequel il opérait généralement et surtout, elle savait quelles personnes aller voir pour des informations. Enfin plus exactement, quelles personnes violenter pour leur soutirer des informations. Il lui fallut moins d’une demi-heure pour avoir des informations concrètes et la danseuse fila vers un quartier qu’on lui avait indiqué comme probable pour trouver ce qu’elle cherchait. Et enfin elle l’aperçut, de loin. Un garçon qui était justement en train d’œuvrer sur un mur jusqu’alors vierge de graphes, de peintures, de couleurs. La ruelle était déserte, à part quelques badauds qui passaient le long de la rue principale. Joo Hee le rejoignit, s’approchant furtivement avant de lui donner un coup de pied au niveau du genou, le poussant à terre par la même occasion. S’avançant, la jeune femme posa son pied sur son ventre, l’empêchant de se relever immédiatement et le fixa, furieuse. « Alors comme ça, c’est toi l’artiste du dessin près du garage ? » Sa tête lui disait quelque chose, mais elle n’arrivait pas à se remettre de l’endroit où elle avait pu le voir, le club, la rue ? « Je sais pas d’où on s’est vu, ni même pourquoi t’as fait ce putain de dessin, mais tu vas aller l’effacer. Et rapidement ou sinon je vais vraiment me fâcher. » gronda-t-elle.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Avatar : Kwon Ji Yong (G-Dragon)
Messages : 73
rps : 0
Date d'inscription : 14/12/2015
avatar
Libertaire
Libertaire
MessageSujet: Re: in the night x Doàn   Jeu 14 Jan - 19:35:31

in the night


De la musique en fond, un joint entre les lèvres et de quoi fumer encore un peu plus loin. Un carnet à dessins dans une main et un crayon dans l'autre voilà comment Doàn passe sa soirée dans une des pièces du squat des libertaires. Il dessine pour illustrer le livret d'un album de musiciens libertaires, comme lui. Ils sont en train de jouer, il dessine tout en fredonnant les paroles. Il aime cette ambiance, Doàn se sent dans son élément, Doàn est inspiré. Il a même une idée pour des tee-shirts aussi, c'est cadeau. Une fois terminé il s'avance vers le devant de la scène pour profiter pleinement de deux ou trois chansons. Écouter et fumer encore. Un échange de regards avec le batteur, le musicien comprend que Doàn a enfin fini. A la fin de la dernière chanson, juste avant le rappel, le vietnamien quitte le squat. Direction le quartier des engagés.

Ce soir il se dit que c'est là bas qu'il ira taguer et demain il fera sûrement un tour chez les conservateurs. Il ne sait pas s'il laissera sa trace cette nuit. Il ne prévoit jamais ce qu'il va faire, c'est selon l'inspiration du moment. Il s'arrête devant un mur déjà tagué, des lettres noires, devenues illisibles avec le temps. Il sort une bombe de couleur rouge et se met à l’œuvre. Surpris par un coup dans le genou et avant de comprendre ce qui lui arrive il se retrouve à terre sans même pouvoir se relever. Doàn reconnaît immédiatement la jeune femme qui le maintient à terre. Il reste immobile, l'écoute parler. Alors, elle ne se souvient pas de lui et n'aime pas son dessin. Sérieusement ? Doàn garde son calme. « Bonsoir ? Écoute, j'aime pas les portraits et t'es pas la seule brune à savoir te battre. Ce matin j'en ai vu une donner une belle droite à un mec qui se foutait de son physique. » Autrement dit, même si c'est elle sur le dessin en fin de compte ça peut être elle comme une autre. « Ensuite, des bombes de peinture t'en trouve à tous les coins de rue. S'il te dérange vraiment tu vas t'en acheter une, ou tu la vole, et tu recouvre le dessin. Je le prendrais pas mal. Et toi tu perdras moins de temps à me chercher et à me menacer. » Il rajoute sur ce même ton serein. Elle lui rappelle un mec en concert qui s'était mis à frapper le photographe parce qu'il prenait le public en photo. Le gars lui se sentait entièrement visé par l'objectif. « Tu peux me laisser me lever maintenant s'il te plait ? » Non parce que c'est pas très agréable comme position.


Just look around
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Avatar : kim seolhyun (aoa)
Messages : 45
rps : 3
Date d'inscription : 06/01/2016
avatar
Enragé
Enragé
MessageSujet: Re: in the night x Doàn   Mar 26 Jan - 21:57:50

in the night
tenue + Ce n'était sans doute pas une façon conventionnelle d'aborder les gens, mais elle s'en fichait bien. Elle ne faisait rien comme les gens normaux et elle n'en avait pas envie. Surtout pas avec une personne qui risquait de lui apporter des ennuis et surtout des remontrances qu'elle n'apprécierait sans doute pas. C'est bien ce qu'elle détestait le plus, les marques d'autorité, les tentatives qu'entreprennent les autres pour avoir le dessus, tenter de s'imposer. Elle balayait souvent ces tentatives d'un coup de pied, comme si elle allait se laisser faire. Surtout par un homme. Le pied sur le ventre du jeune homme, elle le fixa d'un air hautain et menaçant. Qu'il efface son dessin tout de suite et sans faire d'histoires. Parce qu'il pouvait s'assurer que si jamais elle se prenait des remarques de son chef par sa faute, il passerait un très mauvais quart d'heure. Alors autant qu'il le passe maintenant, en moindre - ou pas. Son air serein l'agaça. S'il pensait qu'elle allait s'adoucir à cette vue, il pouvait toujours rêver. "Te fous pas d'moi, tu m'énerves encore plus." gronda-t-elle entre ses dents. Elle l'écouta vaguement, se fichant bien de ses explications. Qu'il dise ce qu'il veut, elle ne le prendrait pas en compte, trop bornée et centrée sur ce qu'elle pensait actuellement. "Même si ce n'est pas moi, qui t'as donné l'autorisation de peindre ça hein ? Tu te crois au-dessus de tout c'est ça ? Je supporte pas les hommes comme ça." Et rien ne pouvait la rendre plus en colère. La jeune femme le fixa droit dans les yeux, cherchant peut-être à y voir quelque chose qui lui donnerait une raison - même si elle n'en avait pas forcément besoin - de le frapper. À ses mots, elle serra les dents, comme si elle allait passer derrière lui, elle n'était pas sa bonniche à ce qu'elle sache. "Et tu me demandes de nettoyer à ta place, non mais je rêve. Tu cherches vraiment à ce que je sois en colère hein ?" siffla-t-elle avant de rajouter à sa suite, élevant un peu plus la voix, menaçante. "Tu restes par terre !" Elle leva les yeux sur ce qu'il commençait à peindre avant qu'elle ne l'interrompe, regardant vaguement durant quelques secondes avant de baisser la tête vers lui.  "T'allais faire quoi la ? Et c'est quoi ton nom ?" Pas qu'elle y accordait énormément d'importance, mais elle voulait savoir si elle l'avait déjà entendu au sein du QG des enragés. Avec un peu de chance, il serait peut-être une cible encore non trouvée de son groupe. En tout cas, elle garda son pied appuyé fermement, dotée d'un regard qui lui incitait à ne pas faire trop le malin.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Avatar : Kwon Ji Yong (G-Dragon)
Messages : 73
rps : 0
Date d'inscription : 14/12/2015
avatar
Libertaire
Libertaire
MessageSujet: Re: in the night x Doàn   Ven 29 Jan - 19:05:45

in the night


C'est qu'elle est vraiment énervée par un de ces nombreux dessins. Doàn comprend plus ou moins le problème, quoi que c'est quand même pas très clair. Ce qu'il comprend un peu moins c'est comment on peut se mettre dans des états pareils. C'est pas comme s'il avait prit une photo d'elle et l'avait affichée sur tous les murs de la ville. Chose qu'il ne se permettrait jamais en plus. Il n'a pas bu mais cette position lui donne mal au crâne. Pourtant il écoute ce qu'elle dit avec attention. Nouvelle blague ? Lui, serait un de ces types qui se croient au dessus des autres ? Lui ? Il a envie de rire, bon c'est l'effet de sa petite consommation quotidienne mais quand même. Elle le fixe, lui détourne le regard esquissant un petit sourire d'incompréhension. Il repose ses yeux sur elle. « Il n'y a pas de droit à l'image sur les dessins sortis tout droit de l'imagination des gens, pas vrai ? » Il ne pas s'empêcher de faire une petite remarque rhétorique insistant sur le mot dessin. Le but n'est pas de la froisser – quoi que même en ne disant rien elle est vexée – mais qu'elle réalise dans ses mots que c'est illogique. Passons. « Et toi, qui t'as donné l'autorisation d'être violente ? Là tout de suite, de nous deux, c'est toi qui donne l'impression de te croire au dessus de tout. » Toujours sur le même ton. «Ça nous fait un point commun, je ne supporte pas les personnes comme ça non plus.» Phrase qu'elle risque de mal interpréter vu la suite. Plus elle parle, plus il se sent dépassé par la situation. Il serait pas contre un nouveau joint là tout de suite. Dans la seconde. « Ah parce que t'es pas en colère là ? Écoute, je t'ai pas donné d'ordres. Je dis juste que pendant que tu passes ta colère sur moi d'autres personnes peuvent le voir. T'aurais balancé un pot de peinture dessus et l'affaire serait réglée. » Il pense parler plutôt bien coréen alors là il a l'impression de se répéter. Étonnamment elle lui demande ce qu'il allait faire et son identité alors qu'elle veut même pas le laisser se lever. « Si tu pouvais décaler ton talon ça serait vraiment sympa, je veux pas finir avec un trou dans le ventre. » Dit-il sans opposer de résistance, par contre hors de question de lui répondre, le manque de respect ça va deux minute. Il passe son bras derrière sa tête, sa nuque se pose sur son avant bras atténuant la douleur dans son cou qui arrive doucement. « Je ne te dirai rien. » Lui qui n'arrête pas de se justifier, n'a aucune envie de faire connaissance – même s'il sait que ce n'est pas ce qu'elle cherche.


Just look around
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Contenu sponsorisé

MessageSujet: Re: in the night x Doàn   

Revenir en haut Aller en bas
 

in the night x Doàn

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Shadow Night
» Fight Night Round 4
» Armée du chaos, Night Lord
» Le Golem dans Night slashers ?
» Virtua cop 1 et Vampire night

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
New World Disorder  ::  :: Yongsan-gu-