AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez | 

 

 doàn x encounter

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Avatar : Im Jae Beom ; JB (GOT7)
Messages : 35
rps : 2
Date d'inscription : 23/12/2015
avatar
Libertaire
Libertaire
MessageSujet: doàn x encounter   Sam 9 Jan - 19:17:00

encounter
Jour de congés. Jun en avait profité pour passer une grosse partie de la matinée au squat, papotant à droite à gauche, regardant les artistes à l’œuvre, posant des questions à tout va aux personnes plus averties que lui. Plus le temps passait, et plus il se sentait à l’aise dans cette atmosphère et dans cet univers qu’il n’avait découvert que depuis peu. Tout doucement, il commençait à épouser la façon de voir des libertaires, même si quelques vieilles habitudes restaient encore bien ancrées dans sa petite tête. Mais on l’en avait averti : déconstruire des années d’éducation oppressive et non-inclusive, ça ne se faisait pas du jour au lendemain. Et pour l’heure, Jun avait assez de curiosité pour ne pas se sentir découragé et avoir envie d’apprendre et de comprendre.

Il quitta l’endroit aux alentours de quinze heures pour rejoindre son appartement. Il n’avait pas de plans particuliers, mais l’envie d’aller se défouler au stade lui trottait dans la tête, depuis quelques jours. Son immeuble fut atteint d’un pas rapide. Quand il passa le sas d’entrée, il remarqua quelques cartons empilés, au niveau des boîtes aux lettres. Un départ ou une arrivée, à n’en point douter. Il alla s’enquérir de la nouvelle en jetant un coup d’œil aux boîtes à courrier, là où étaient listés les noms des locataires. Un nouveau nom l’interpella. Tran Doàn, au même étage que lui, visiblement.

Il ne fallait pas grand-chose à Jun pour s’enjouer ; et là, savoir qu’un nouveau locataire débarquait suffit à lui coller un large sourire aux lèvres. Il grimpa les escaliers à bonnes enjambées, avant d’épier les alentours. La porte juste en face de la sienne était grande ouverte, et il put voir de nouveaux cartons entassés dans tous les coins d’un appartement encore un peu vide. Bientôt, un jeune homme – peut-être un peu plus âgé que lui, Il n’en savait rien, franchit la porte. Le regard de Jun bondit immédiatement sur la tignasse rouge, avant qu’il ne salue. « Hey, bienvenue ! J’suis Hwang Jun, j’habite juste là. » dit-il en désignant du pouce la porte en question. « Tran… Doàn, c’est ça ? » articula-t-il, pas certain que la prononciation, le nom étant à sonorité étrangère. L’ancien académicien adressa un sourire à son vis-à-vis. « T’as b’soin d’un coup de main, p’tét ? » proposa-t-il.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Avatar : Kwon Ji Yong (G-Dragon)
Messages : 73
rps : 0
Date d'inscription : 14/12/2015
avatar
Libertaire
Libertaire
MessageSujet: Re: doàn x encounter   Lun 11 Jan - 18:31:53

encounter
Si on lui avait qu'il viendrait vivre une deuxième fois en Corée, Doàn n'y aurait sûrement pas cru. Le vietnamien n'est pas spécialement attaché à ce pays. Mais voilà qu'il se retrouve à s'installer ici quelques jours après avoir erré à droite à gauche. Un coup hébergé par des connaissances un coup au squat des libertaires. D'ailleurs les libertaires, sûrement la raison qu'il fait qu'il reste encore un peu au pays du matin calme. A petite échelle ils tentent tous plus ou moins de construire un monde qui se rapproche de l'idée qu'il se fait sur comment devrait être ce monde justement. Alors de cartons en cartons il déballe ce qu'il possède. Faisant de nombreux aller-retours dans les escaliers. Quoi qu'il n'a pas tant d'affaires que ça, il n'est pas du genre à accumuler les objets, la matière comme il aime si bien appeler les biens. C'est bien plus facile pour voyager si l'envie lui prenait de quitter la Corée. Question pratique, mais pas que. Question d'éthique. Il n'est pas de ceux qui collectionnent, qui entassent et rangent dans un coin. Doàn n'a rien d'un matérialiste.

Pourtant il y a quand même quelques trucs à ranger et plus vite se sera fait mieux se sera. Doàn dépose en plein milieu de l'appartement le carton qui contient toutes ses bombes de couleurs, il rangera tout plus tard. A peine sorti de son nouvel appartement il tombe sur Hwang Jun qui se présente comme son voisin d'en face. « C'est ça, Doàn. » Qu'il dit tout simplement en prononçant son prénom. Un voisin qui se présente et qui propose son aide, il se dit qu'il va bien l'aimer ce Jun. « Ouais merci, tu peux m'aider avec ce qu'il reste en bas ? Que j'en finisse une bonne fois pour toutes avec ces escaliers. » Dit-il sur le ton de la plaisanterie, accompagnant ses mots d'un léger sourire. Alors qu'ils descendent les marches Doàn prend la parole. « T'avais peut être quelque d'autre à faire en fait ? » C'est vrai, il aurait pu proposer son aide par politesse, histoire de...


Just look around
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Avatar : Im Jae Beom ; JB (GOT7)
Messages : 35
rps : 2
Date d'inscription : 23/12/2015
avatar
Libertaire
Libertaire
MessageSujet: Re: doàn x encounter   Ven 15 Jan - 18:20:32

Doàn répondit par la positive, répétant son prénom de la bonne façon. Jun n’avait aucune sorte d’idée d’où lui venait cette accent - enfin, si, d’un pays asiatique de toute évidence. En tout cas, il aimait bien l’idée d’avoir un voisin expatrié. Il se contenta de hocher la tête, avant de proposer un coup de main à son vis-à-vis. L’intéressé accepta, semblant harassé à force de monter et descendre les marches, cartons à bout de bras. « Pas d’soucis. » opina le Coréen, qui partait déjà pour redescendre au rez-de-chaussée. Mais la voix de Doàn attira son attention. « Hah non, t’inquiètes pas. J’suis en journée de glande et procrastination intensives, aujourd’hui. » répondit-il avec un sourire, avant de descendre pour de bon.

Choisissant un carton parmi tant d’autres, le jeune homme constata qu’il n’en restait plus des masses. Une chance pour lui, mais… « Wah… T’as du en baver, tout seul. » remarqua-t-il, une fois Doàn dans son champ de vision. « Sinon dis-moi, tu viens d’où comme ça ? » questionna-t-il, attendant que son vis-à-vis lui emboîte dans les escaliers. Au moins, il était quasiment sûr de ne pas se planter en songeant que Doàn n’était effectivement pas coréen, à entendre son nom et son accent.
Hors-jeu:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Avatar : Kwon Ji Yong (G-Dragon)
Messages : 73
rps : 0
Date d'inscription : 14/12/2015
avatar
Libertaire
Libertaire
MessageSujet: Re: doàn x encounter   Ven 29 Jan - 21:42:06

encounter
Des toiles, des cahiers, beaucoup de bombes de couleur, une guitare et une boite à rythme aussi, voilà ce que contienent principalement ses cartons. Quelques bouquins sur l'anarchie aussi, sans oublier un peu de musique, juste ce qu'il préfère et ne se lasse pas d'écouter. Sans oublier ses affaires personnelles bien sûr et de quoi les ranger. De vieux meubles abîmés qu'il peindra, tout comme les murs qui seront à son image. Doàn a entendu dire que de nombreux appartements dans le quartier sont vides parce qu'ici la propriété privée n'existe presque plus et c'est un peu comme ça qu'il a trouvé où se poser. Et il sait que même si cet appartement ne lui appartient pas – dans un sens – tant qu'il l'occupe personne ne viendra rien lui dire (et encore moins occuper en même temps). Par contre s'il le quitte et qu'il reste à l'abandon, ça c'est une autre histoire. Il est pour ce mode de fonctionnement, il est pour que ça se généralise même si les vieilles habitudes sont tenaces et que les propriétaires d'immeubles entier de studio sont loin d'être tous parti. D'ailleurs il a entendu dire aussi que le propriétaire de l'immeuble où il est à bien voulu céder quelques appartements aux libertaires, qu'ils en fassent ce qu'ils veulent, mais pas tous.

Il jette un œil à son voisin en se demandant ce qu'il peut bien penser de tout ça. Mais sa question restera dans sa tête, préférant demander s'il ne préférait pas faire autre chose que l'aider. « Ah, toi t'as un boulot et aujourd'hui t'es de repos, tu bosses dans quoi ? » Qu'il dit, sans passer par quatre chemins. En bas, Doàn s'empare de plusieurs cartons à la fois, se rendant compte que de nombreuses boîtes sont pas si remplies que ça et qu'il aurait bien pu réduire le tout, finalement. « Oh tu sais il y en a qui sont à moitié vides, si c'est lourd t'as dû tomber sur un mauvais. Pas de chance. » Dit-il en plaisantant et en passant le premier. Il parle fort. « Vietnam. J'étais déjà un peu ici avant... » Sa voix se fait moins forte. « ... la guerre. » La guerre, rien que prononcer ce mot lui fait mal au cœur. Puis il reprend comme si de rien n'était. « J'y suis retourné et là je reviens. » Pour résumé. Il pose les cartons et laisse passer Jun. Il lui dit de les poser où il veut, où il y a de la place. « Et tu connais nos autres voisins ? » Curieux, même s'il a déjà prévu de leur rendre une petite visite.

Spoiler:
 


Just look around
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Avatar : Im Jae Beom ; JB (GOT7)
Messages : 35
rps : 2
Date d'inscription : 23/12/2015
avatar
Libertaire
Libertaire
MessageSujet: Re: doàn x encounter   Ven 26 Fév - 20:13:57

Doàn se fit curieux à son tour, demandant au Coréen dans quel domaine il travaillait. « J'bosse dans un combini. Rien de bien folichon, mais... Ça m'plaît plutôt bien, en fin de compte. » Tant qu'il pouvait vivre plus tranquille qu'auparavant, et avoir l'impression de se battre pour quelque chose qui en vaille la peine, c'était le principal. Mais ça devait probablement intriguer son voisin qu'on puisse se sentir épanoui dans un métier aussi « bas ». « A la base j'devais devenir militaire... Ou bosser dans la brigade anti-terroriste, au choix. Mais quand la guerre s'est terminée, j'suis parti loin de tout ça. Et finalement, ça me plaît bien d'avoir un boulot sans obligation particulière. » expliqua-t-il.

Le mystère est ensuite levé sur l'identité de Doàn. Il était donc originaire du Vietnam, mais avait déjà vécu en Corée avant la guerre. « Je vois... Ca t'fait pas trop bizarre de revenir, vu les circonstances actuelles ? » demanda Jun, curieux d'en savoir plus au sujet de Doàn. « J'veux dire... Tout ce bazar de clans, tout ça. T'arrive à t'y retrouver ? »

Pallier rejoint, Doàn indiqua au Coréen où poser les cartons qu'il avait remonté. Quant à sa question. « Ouaip ! J'sais pas si tu sais déjà du coup, mais on est dans le quartier libertaire là... Donc pour la plupart, on en est. » expliqua le jeune homme avec un sourire. « L'entente est vraiment sympa dans le coin. Même si on rêve tous révolution et changement, ça a un truc reposant qu'on avait pas avant... » A plus forte raison quand on sort d'une académie hyper stricte, sûrement...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Contenu sponsorisé

MessageSujet: Re: doàn x encounter   

Revenir en haut Aller en bas
 

doàn x encounter

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
New World Disorder  ::  :: Mapo-Gu :: Résidences :: Appartement de Tran Doàn-