AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez | 

 

 byeol joo hee + ce qui ne nous tue pas nous rend plus fort

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Avatar : kim seolhyun (aoa)
Messages : 45
rps : 3
Date d'inscription : 06/01/2016
avatar
Enragé
Enragé
MessageSujet: byeol joo hee + ce qui ne nous tue pas nous rend plus fort   Mer 6 Jan - 16:37:09

nom
 byeol
prénom
 joo hee
âge
22 ans.
date & lieu de naissance
24 décembre, séoul
nationalité
sud-coréenne
orientation sexuelle
hétérosexuelle
emploi, études
danseuse de lap dance et strip-teaseuse dans un club à yongsan-gu.
groupe
enragés
avatar
kim seolhyun (aoa)
caractère
Si jamais vous tombez face à Joo Hee alors qu’elle a pour mission de vous faire comprendre de ne pas trop vous mêlez des affaires des enragés, cela ne sert à rien de jouer sur les bons sentiments et les possibles remords qu’elle éprouverait à l’idée de vous refaire le portrait. Joo Hee ne ressent plus rien. D’un naturel de base apathique, elle a renfermé tout ce qu’elle avait réussi à éprouver grâce à son ancien petit-ami, la laissant d’une neutralité sans faille. Du moins c’est ce qu’elle fait croire. Car l’une des seules émotions qui persistent encore et encore, c’est bien la colère, la haine. Si elle ne touche principalement que son ex, elle n’en reste pas moins violente et agressive envers tous ceux qui la cherchent d’un peu trop près. Elle ne supporte que très peu qu’un homme lui donne des ordres. Si elle a quand même réussi à établir quelques liens masculins chez les enragés, elle ne supporte pas la dépendance et ceux-ci se voient très souvent entendre d’aller se faire voir s’ils sont trop intrusifs.

Ne pensez pas que Joo Hee reste continuellement en mode attaque, les deux abandons qu’elle a subit de la part de deux hommes qu’elle aimait plus que tout l’ont beaucoup marqué, beaucoup plus qu’elle ne veuille l’admettre. Cette facette est profondément enfouie sous sa carapace et il faut gratter encore et encore pour tenter d’en apercevoir simplement un extrait. La jeune femme n’hésite pas à jouer du cynisme, de l’irone et de la provocation lors de conversations, c’est son moyen de communiquer et c’est aussi sa façon de se protéger. Peu bavarde, elle laisse généralement les autres faire la discussion. C’est d’ailleurs un des nombreux avantages à travailler dans un club de lap-dance et de strip-tease, personne n’attend de toi que tu discutes avec les clients. Tu es là simplement pour leur en mettre plein la vue, point à la ligne. Et ça lui convient parfaitement. Mais ça ne l’aide absolument pas à avoir une meilleure image des hommes en général.

La coréenne possède un humour assez noire, la mort ne l’effraye pas et elle ne rechigne pas à se salir les mains. Le sale boulot, elle connait et bien qu’elle ne supporte plus réellement l’autorité, il suffit simplement de savoir comment s’adresser à elle – ce que les multiples chefs des enragés avaient réussi à comprendre – pour qu’elle s’occupe, avec d’autres, du sale boulot. Oui la jeune femme a énormément changé depuis l’académie. Elle est retournée dans ses vices d’autrefois. Le seul changement provient sans doute de ses excès d’émotions dont elle est pleinement consciente, car voulues. Et cela uniquement en vue de blesser Jun. Lui faire ressentir et croire qu’elle n’avait été que fausse avec lui toutes ces années et qu’elle était parfaitement capable de ressentir des émotions. Mais souvent mal contrôlées, la demoiselle part dans des excès, généralement de violence ou dans la provocation, pour susciter le désir principalement à son travail. Sourire à l’extrême à un autre homme devant son ex-petit-ami serait tout à fait envisageable, tant que cela le blesse.
histoire
Joo Hee, sa vie elle commence dans un orphelinat d’un quartier modeste de Séoul alors qu’elle avait 5 ans. Bien sûr qu’il s’est passé quelque chose entre sa naissance et son arrivée à l’orphelinat, mais ça, la jeune femme préfère l’oublier. Si elle n’a de toute façon aucun souvenir de sa mère, sans doute morte à sa naissance, elle préfère effacer toutes traces de son père dans sa mémoire. C’est lui qui l’a laissé, seule, au bout de cinq ans. Qui a préféré la laisser devant la porte de cet orphelinat, renonçant à son rôle de père, sans même la regarder alors qu’il quittait les lieux, la laissant là avec des inconnus. Peut-être que cette méfiance envers les hommes, au tout départ, provenait de ce douloureux souvenir ? Ils sont devenus rapidement une source de malheur qu’elle devait soit fuir, soit combattre. Et Joo Hee est le genre de personne qui fuit rarement. De ces années à l’orphelinat jusqu’à son entrée dans un foyer pour adolescent, on ne retenait d’elle qu’une jeune fille à renfermée, froide, peu expressive et cynique si une réponse est obligatoirement attendue. Une personne dont on s’approche très peu afin d’éviter un regard qui vous enverrait directement en enfer si elle le pouvait.

Le foyer des jeunes n’étaient pas très différent de l’orphelinat, mis à part qu’en grandissant les regards sur les corps changent et Joo Hee remarque bien ceux insistants de ces comparses masculins. Regards qu’elle ignore, restant totalement dans sa bulle. Le premier qui l’approche pouvait être sûr d’y perdre un doigt. En plus de ce renferment total et de son caractère presque apathique, la demoiselle fréquentait les endroits malfamées, les rues les moins accueillantes et peu recommandées pour une jeune fille. Néanmoins elle avait clairement fait comprendre et rapidement, qu’elle n’était pas de celles que l’on pourrait facilement violenter pour en faire ce qu’on veut. Ses rapports avec ses rencontres de rues restaient superficiels, conçus seulement pour leur utilité : apprendre à se défendre en regardant une bande faire des combats de rues par exemple. C’était son quotidien. Peu fameux. C’est son entrée à Persés qui allait la faire évoluer. Pourtant dès le départ ce n’était pas gagné, elle avait choisi une spécialisation peu propice à l’échange et à la camaraderie : l’assassinat. Pas très joyeux, mais elle avait suffisamment trainé dans les rues pour éprouver un faible, mais unique, intérêt pour ce domaine.

C’est à Persés qu’elle rencontra Jun. Il était tellement différent d’elle, souriant, tout le temps, toujours de bonne humeur, la blague au bout des lèvres. Le type de garçons qui l’insupportait généralement, parce qu’elle ne faisait que se méfier. Pourtant, elle s’y laissa prendre, plus le temps passait et plus la méfiance diminuait. Elle ne savait pas si elle était réellement amoureuse, elle n’avait jamais connu l’amour avant ce drôle de sentiment qui la prenait au ventre quand elle le voyait. Lui l’était, il n’était pas avare pour dire ce qu’il ressentait et la confiance s’installa plus durement. La coréenne s’ouvrait de plus en plus, bien qu’elle reste beaucoup plus renfermée que lui en comparaison, mais avec Jun elle s’épanouissait un peu plus chaque jour. À l’extérieur de l’académie, la guerre s’était enfin finie, laissant derrière elle une nouvelle société où un choix devait se faire. Joo Hee avait toujours suivi Jun, copiant et tentant de reproduire sa façon de voir les choses, sa façon de réagir, tentant d’être plus naturelle au jour le jour, mais faire un choix était toujours compliquée pour elle. Elle n’avait pas d’envie particulière, pas d’opinion qui s’était précisée. Elle comptait suivre Jun, mais ce dernier brisa en un instant tout ce qu’il avait réussi à construire avec elle depuis quelques années. Le temps de prendre une décision sur leur futur, le groupe à choisir, des idéaux à défendre, il préférait faire un break. Il la laissait seule. Seule, sans rien, plus aucun pilier, plus personne à qui se raccrocher.

Ces quelques semaines de réflexion ou quelques jours – qu’en savait-elle, elle n’avait plus conscience du temps pendant cette période, mais cela lui avait paru une éternité – n’avait pas aidé à Joo Hee à tenter de rester celle qu’elle avait été pendant plusieurs années. Elle qui avait évolué en bien, voyait tout ça s’effondrer.  Si Jun avait mis moins de temps à revenir vers elle peut-être que la colère ne se serait pas aussi bien installée, peut-être qu’elle n’aurait pas commencé à ressentir des pulsions violentes à son encontre, cette haine farouche. Il avait tout brisé, c’était sa faute. Pire que tout, il lui avait menti et l’avait abandonné. De nouveau abandonnée. C’était dur à encaisser. Trop dur pour qu’elle pardonne. Il avait dû la sentir passer cette gifle qu’elle lui avait donné lorsqu’il était revenu auprès d’elle, lui annonçant qu’il désirait aller chez les libertaires. Le suivre ? Et puis quoi encore. Elle ne voyait plus rien d’autre que l’homme qui l’avait trahi. Ses sentiments à lui ? Elle s’en fiche éperdument. Elle ne veut rien d’autre que le blesser, qu’il soit aussi mal qu’elle l’avait été et tous les moyens sont bons.

C’est les enragés que la demoiselle rejoignit. Elle était loin de penser comme eux, leurs petites guerres incessantes pour décider du chef, elle s’en fichait. Elle n’était là que parce qu’elle s’opposait fermement à Jun de cette façon. Elle ne se laisserait plus marcher sur les pieds par un homme. Elle avait compris en plusieurs années comment ils étaient et comptaient bien s’en servir pour atteindre celui qu’elle voulait briser. Elle faisait taire méchamment ses sentiments ressurgissant de temps à autre pour l’ancien académicien, les terrant au fin fond de son être, préférant les oublier. Joo Hee trouva rapidement un job dans un club de lap-dance et de strip-tease et si jamais les enragés l’interpellait pour s’occuper d’un sale boulot, elle n’avait pas d’hésitation. Elle avait été formée pour ça après tout. Les sentiments et les émotions n’auraient fait que la gêner de toute manière.

derrière l'écran
Cette enquête de police, j'ai rien à dire moi monsieur   hisae d'amour pour vous servir, beaucoup trop vieille   et JE VOUS AIME D'UN AMOUR FOU STAFF DE MA VIE   mais ça vous le savez déjà :$ De l'amour pour tout le monde, parce que je suis trop heureuse de tout ce beau monde qui est viendu sur le forum dès son ouverture         (et j'arrive très très très très vite -dans 2m- avec ma petite lihua )
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Avatar : Im Jae Beom ; JB (GOT7)
Messages : 35
rps : 2
Date d'inscription : 23/12/2015
avatar
Libertaire
Libertaire
MessageSujet: Re: byeol joo hee + ce qui ne nous tue pas nous rend plus fort   Mer 6 Jan - 16:37:39



Mon petit coeur est sur le point de s'arrêter.
Je t'aime

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Avatar : Bang Yong Guk
Messages : 37
rps : 1
Date d'inscription : 14/12/2015
avatar
Enragé
Enragé
MessageSujet: Re: byeol joo hee + ce qui ne nous tue pas nous rend plus fort   Mer 6 Jan - 16:45:38

Bonjour toi, on s'est déjà croisé non ? bienvenu par ici
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Avatar : Bang Sung Joon
Âge : 26
Messages : 73
rps : 0
Date d'inscription : 13/12/2015
avatar
Enragé
Enragé
MessageSujet: Re: byeol joo hee + ce qui ne nous tue pas nous rend plus fort   Mer 6 Jan - 18:08:38

Comme dit plus tôt, Suyin s'en tape de tes fesses, moi aussi, mais pas Sehwan

Ce sera tout (emo) avec un coeur
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Avatar : kim seolhyun (aoa)
Messages : 45
rps : 3
Date d'inscription : 06/01/2016
avatar
Enragé
Enragé
MessageSujet: Re: byeol joo hee + ce qui ne nous tue pas nous rend plus fort   Mer 6 Jan - 19:00:14

Jun Ton coeur va s'arrêter car je vais le faire souffrir
JE T'AIME AUSSI pardon pour tout ce que Jun va endurer
DE L'AMOUR ET DU LOVE PARTOUT

Bonjour monsieur je crois bien oui, j'ai eu le droit à une belle déclaration d'amour même ♥️

Sehwan il peut venir quand il veut (et Kaoru aussi oooooh ) je te donne tout plein de petits coeurs et de l'amour ♥️
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Avatar : Bang Sung Joon
Âge : 26
Messages : 73
rps : 0
Date d'inscription : 13/12/2015
avatar
Enragé
Enragé
MessageSujet: Re: byeol joo hee + ce qui ne nous tue pas nous rend plus fort   Jeu 7 Jan - 0:25:22

tu es validé-e !
Félicitations à toi cher petit! Te voilà maintenant plongé en plein dans le monde des grands. Et maintenant que tu as choisi ton camp (et c'est peu de le dire ), il va falloir faire tes preuves! Cliques donc sur les liens qui te sont proposés afin de t'aider dans ton apprentissage de la vie et viens t'amuser en notre compagnie dès que ceci est fait! Encore une fois félicitations et on t'aime mon p'tit, sache-le!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Contenu sponsorisé

MessageSujet: Re: byeol joo hee + ce qui ne nous tue pas nous rend plus fort   

Revenir en haut Aller en bas
 

byeol joo hee + ce qui ne nous tue pas nous rend plus fort

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Regroupons-nous pour être fort ! (liste selon les serveurs)
» FELIX ✖ même si nous sommes mortels, nous sommes avant tout vivant.
» Une petite dernière pour le fun
» A combien nous arrêterons-nous ?
» A combien nous arrêterons-nous ?

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
New World Disorder  ::  :: L'IDENTIFICATION :: DOSSIERS :: DOSSIERS VALIDES-