AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez | 

 

 Hwang Jun x PURE

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Avatar : Im Jae Beom ; JB (GOT7)
Messages : 35
rps : 2
Date d'inscription : 23/12/2015
avatar
Libertaire
Libertaire
MessageSujet: Hwang Jun x PURE   Mer 23 Déc - 19:35:56

nom
 Hwang
prénom
 Jun
âge
23 ans
date & lieu de naissance
30 avril, à Incheon
nationalité
Sud-coréen
orientation sexuelle
Hétérosexuel
emploi, études
Caissier au convenience store
groupe
 Libertaires
avatar
Im Jae Beom ; JB (GOT7)
caractère
Aux yeux des autres, Jun sera sûrement le cliché du type sympathique et facile d’accès. Le jeune homme a la blague et le contact faciles. Pas farouche à l’idée de faire connaissance ou de parler, il aime être entouré d’amis ou d’inconnus. La solitude ne l’insupporte pas, mais il préfère être avec des gens, la plupart du temps.
Jovial et hyperactif, Jun est une boule d’énergie positive. Il tente toujours de voir le bon côté des choses et tente de faire en sorte que sa bonne humeur soit contagieuse. Le garçon aurait toujours une blague où une bêtise au bout des lèvres pour faire sourire les autres.
Généreux, prêt à beaucoup pour aider les autres et leur rendre service… Il lui est parfois un peu difficile de dire non ou de donner un refus, culpabilisant après. Un peu naïf et insouciant, des fois, mais pas stupide pour autant, il tente tout de même de ne pas trop se faire avoir par les autres. Il n’est pas « trop bon, trop con », même si la limite semble parfois assez proche ; se sacrifier et s’échiner pour les autres ne le dérange pas. N’allez pas pour autant croire que vous pourrez lui faire avaler des couleuvres tout le temps ; il sait prendre un peu de recul, de temps à autres.
Jun n’a jamais été scolaire ou cérébral. Il n’est pas bête pour autant, juste un peu trop dissipé pour se concentrer longtemps sur des choses trop théoriques. Mais ça ne l’empêche pas d’être quelqu’un de curieux. Il a toujours aimé apprendre des choses et poser des questions – parfois maladroites – pour s’informer et apprendre à connaître les autres.
Il semble bien dans ses pompes, donc. Dans les faits, les choses sont un peu plus compliquées. Jun est un jeune homme un brin mal dans sa peau, comme beaucoup de personnes de son âge. Il a besoin d’attirer l’attention pour se sentir exister. C’est pour cette raison qu’il est aussi turbulent et qu’il cherche souvent à blaguer, pour se faire apprécier. Le stratagème ne marche pas toujours, et il a parfois un peu de mal à l’accepter. Par extension, il est assez jaloux – même s’il tente de le cacher derrière un sourire décontracté. Il a peur de perdre les personnes qui lui sont chères.
Enfin, Jun est quelqu’un d’un brin indécis. Toujours un peu hésitant quant aux bons choix à faire, il a un peu de mal à imaginer des situations au long terme et agit souvent sur l’impulsion, peu réfléchi.
histoire
Quand j’ai eu eut dix-huit ans, j’ai décidé de m’engager dans l’académie militaire. Le pays avait besoin de nouvelles recrues. Et moi, l’idée de protéger mon pays me plaisait bien. Quitte à être sur le champ de bataille, mettre ma vie en jeu, risquer de mourir lors d’une attaque. En fait, je crois que l’idée d’être au cœur de l’action m’a toujours séduit. Bouger, foncer, ne pas réfléchir, sentir l’adrénaline monter en flèche. Je me suis spécialisé en arts martiaux, et plus précisément en taekwondo.
Je n’ai pas toujours rêvé de faire partie de l’armée. Mais j’ai toujours voulu être dans un truc qui demande de la réactivité. Je n’ai jamais été un élève brillant. Mon truc, c’était le sport. Depuis que je suis gosse, je fais du tennis. Enfin, j’en ai fait jusqu’à mon entrée à l’académie militaire. J’ai écumé les tournois et ai même été champion junior national en deux-mille huit. Je pense que j’aurais sûrement cherché à faire carrière dans le milieu si je n’avais pas décidé de m’engager. L’important, c’était que j’ai un truc pour me défouler et vider mon trop plein d’énergie.
Je n’étais pas le plus politisé à l’école militaire. Mais il y avait quand même des idéaux et des valeurs qui me semblaient chouettes et qui valaient la peine d’être défendus. Notre liberté, notre façon de voir le monde, notre culture, notre paix quotidienne. Dans le fond, je pense toujours que ces valeurs valent la peine qu’on se batte pour elles. Mais j’ai quand même prit une sacré claque, en quelques années chez les militaires. Plus le temps passait, et plus je réalisais que leurs façons de faire ne me plaisaient pas vraiment. Mais je me disais que ça valait peut-être le coup que je pousse jusqu’au bout, pour mieux défendre ces choses chères, mais à ma façon.
Puis il y avait Joo Hee. Joo Hee, c’est une fille que j’ai fréquentée pendant plusieurs années à l’académie. J’étais amoureux d’elle et j’aurais sûrement pu envisager un avenir avec elle. Le courant passait bien, elle semblait s’épanouir au fil des années, et je crois bien qu’elle aurait voulu qu’on s’engage dans la brigade tous les deux.
Mais mes doutes sur la légitimité des forces armées s’amplifiaient, petit-à-petit. Quand la guerre s’est finie, du jour au lendemain, je me suis senti comme libéré d’une obligation. Je ne voulais pas partir chez les engagés, repères des anciens brigadiers. Mener une vie tranquille comme les conservateurs ne m’intéressait pas. Et les enragés… J’aurais pu y songer, si je n’avais aucune valeur à défendre. Les libertaires me semblaient être une bonne solution. Un ami d’enfance, Min Ki, m’a parlé de leurs convictions. Je ne comprenais par le quart de ce charabia sur l’anarchisme et le jargon sur les luttes contre l’inégalité, mais ça me semblait quand même vachement cool comme domaine et comme façon de voir le monde.
Le temps de me décider, j’avais demandé à Joo Hee de faire un break. Et quand je suis revenu à elle pour lui faire part de ma décision de rejoindre les libertaires… Elle m’a largué pour de bon, furieuse de me voir m’engager dans ce camp. Je n’ai pas compris – et ne comprends toujours pas sa réaction. Elle me manque, souvent.

derrière l'écran
 .... mon dieu, je suis tellement pas raisonnable
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 

Hwang Jun x PURE

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» MTG : Mirrodin Pure or New Phyrexia
» [poisson d'avril] Mirrodin Pure Comming !!!
» La société pure
» Kahina Amenesty Kealoha - Life is a pure beauty
» [FINI] Soirée PURE "le retour"

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
New World Disorder  ::  :: L'IDENTIFICATION :: DOSSIERS :: DOSSIERS VALIDES-