AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez | 

 

 Lee Do Jin x RISE

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Avatar : Yong Jun Hyung (BEAST)
Messages : 255
rps : 1
Date d'inscription : 13/12/2015
avatar
Engagé
Engagé
MessageSujet: Lee Do Jin x RISE   Lun 21 Déc - 16:41:48

nom
 Lee
prénom
 Do Jin
âge
25 ans
date & lieu de naissance
19 décembre, à Séoul
nationalité
Sud-coréen
orientation sexuelle
Hétérosexuel
emploi, études
Vendeur d'assurances à domicile
groupe
 Engagés
avatar
Yong Jun Hyung (BEAST)
caractère
Do Jin a toujours été quelqu’un de plutôt calme. Une personne un peu sur la réserve, plus introvertie qu’extravertie, mais pas asociale pour autant. Il aime être entouré, il aime être en bonne compagnie, et peut se montrer beaucoup plus ouvert et amusant que les premières apparences pourraient le laisser paraître. Mais pour mieux savourer ces moments-là, le jeune homme aime aussi se retrouver seul, souvent. Pour se ressourcer, réfléchir, prendre du temps pour lui. Pour ensuite mieux revenir avec les autres.

Au-delà de ça, Do Jin un garçon exigeant. Peu importe qu’il ait peu d’amis ; il se contente d’être bien entouré. La qualité, toujours avant la quantité. Ajoutez à cela une bonne dose de méfiance, et vous obtiendrez ce garçon qui se laisse difficilement approcher et qui met du temps à faire confiance aux autres. Mais tout ça, Do Jin le vit bien. C’est une personne sereine et bien dans ses baskets, qui accepte d'aller à son rythme, quitte à ce qu’on lui dise qu’il met trop de temps à se laisser vraiment approcher.

Parce qu’une fois qu’on est dans le cercle des proches de Do Jin et qu’on commet une erreur, le jeune homme ne pardonne pas. Il ne veut plus de déceptions, plus de trahisons. Pas qu’il en ait tellement eu au cours de sa vie ; mais il a essuyé suffisamment de choses en dehors de ça pour vouloir en rajouter. Il pardonne difficilement tout écart et sait se montrer glacial et impitoyable, sans l’ombre d’un remord. Tout ceci, dans le but de se protéger.

Do Jin a toujours été un idéaliste. Du temps de son enfance, où il dévorait comics et dessins animés inspirés par des super-héros, il voyait en ces personnes l’incarnation même du bien et de la justice. Et au contraire, il a toujours eu de mal à estimer les forces de l’ordre qui apparaissent toujours en second plan dans ces œuvres, plus inefficaces qu’autre chose. Quand il a perdu ses parents et qu’il souhaitait se venger des terroristes, c’est la nostalgie d’un passé révolu et l’idéalisme qui l’ont fait agir comme il l’a fait. Devenir un justicier masqué marqué par l’amertume, c’est difficile. Il a longtemps lutté pour se faire reconnaître et réussir à avancer. Et s’il demeure encore aujourd’hui tout aussi idéaliste, force est de constater que ses manières de faire ont changé. Comme déjà dit, il est plus serein. Et là où arrogance et hargne avaient tendance à dicter ses propos, c’est maintenant la prudence qui emprunt ses dires et manières d'agir. Car ce n’est certainement pas en se faisant rouer de coups et humilier qu’il parviendra à sauver des vies : ses cicatrices sont bien là pour le lui rappeler.

Cette envie de rendre le monde meilleur, c’est sa principale raison de vivre. Do Jin se complait dans ce rôle, surtout depuis qu’il le maîtrise mieux. Il s’y consacre pleinement, quitte à faire passer d’autres choses au second plan. Mais dans le fond… Si Do Jin fait tout ceci, c’est pour tenter de retrouver un équilibre qu’il a perdu à la mort de ses parents. Peut-être dans le fond souhaiterait-il se poser, mener une vie plus paisible. Pourtant… Il ne sait pas. Désormais, il a du mal à s’imaginer vivre sans le personnage de The Chaser.
histoire
Dans un geste rapide, je griffonne au pied du contrat le montant indiqué sur l’écran digital de ma calculatrice. Fini. Je signe, tamponne et plaque sur mon bureau un nouvel exemplaire vierge. Je soupire. Mon regard parcourt rapidement les champs, mais je n’ai plus la foi. Mes yeux se détachent de toute cette paperasse, voguant dans le vide. Et ils dérivent à côté. A quelques mètres de là, Suyin est assise dans le canapé, silencieuse, le nez plongé dans un ouvrage. Je la contemple en silence, quelques secondes, un peu perdu dans mes pensées. Rapidement, elle sent mon regard. Elle me fixe à son tour, sourcils haussés. « Quoi ? » me demande-t-elle. Je reste silencieux quelques secondes, secouant vaguement la tête de gauche à droite, sans trop savoir moi-même pourquoi je la contemple ainsi. Ai-je seulement besoin d’une raison valable ?

« Rien, rien. » dis-je finalement d’une voix monocorde, avant de tenter de me concentrer à nouveau sur le dossier que je dois traiter. Mais je n’y arrive pas. Depuis quelques temps, je n’arrive plus à me consacrer sérieusement sur ce travail qui paye mes factures. De plus en plus souvent, mes pensées sont à tout autre chose. Mon regard parcourt le vide, avant de se pendre à une photographie posée devant moi, dans la soucoupe lumineuse de ma lampe. Deux adultes, bras dessus-dessous, tout sourire, un petit garçon entre eux. A nouveau, j’observe Suyin. Cette fois-ci elle tente de ne pas porter attention à mon regard, concentrée dans sa lecture.  Et… Je lui suis reconnaissant de rester silencieuse ; je n’ai pas envie de me justifier.

Une minute environ se passe, avant que je ne finisse par souffler à nouveau. D’un geste rapide, je rassemble mes papiers que je remets en ordre. La lumière est éteinte, je me lève avant de jeter un coup d’œil à l’extérieur. Nous sommes en hiver, le soleil se couche de plus en plus tôt. Sur les balcons en face de ma fenêtre, quelques vêtements ondulent vaguement au souffle d’un vent déjà bien froid. J’en reviens vaguement à Suyin, à qui je dis : « On ne va pas tarder. » Elle relève les yeux de son livre et m’adresse un regard. Cette fois, elle se contente de hocher la tête. Je me doute qu’elle ne fait pas ça par gaieté de cœur… Mais quelque part, j’ai l’impression qu’elle a accepté de me suivre parce qu’elle aussi, elle a une vengeance à prendre sur tout ça.

Je file me préparer un café. Le temps de boire le contenu de ma tasse, je me perds à nouveau dans mes souvenirs et les choses qui me taraudent ces derniers temps… Avant de tenter de les oublier pour mieux aller me préparer. Dans la chambre, je récupère mes vêtements sombres, les étale sur le lit… Et reste sans rien faire, à nouveau, quelques secondes. J’ai du mal à savoir quand tout ceci est devenu si important pour moi. Depuis le début, peut-être. Mais depuis la fin de la guerre, depuis la victoire des terroristes, j’ai l’impression que tout ceci a pris une toute autre tournure, qui peut-être me tient encore plus à cœur. J’enfile mon costume, ajuste mon masque en néoprène et me regarde dans le miroir. Bientôt, Suyin me rejoint et se change à son tour. Je la regarde faire… Et je souris. Si les terroristes ont réussi à m’enlever mes parents, j’ai réussi à leur soutirer une captive et en faire la meilleure des alliés. Si je n’ai pas gagné la guerre, j’aurais au moins gagné cette bataille. Même si des fois… A la regarder, à me souvenir des jours heureux que j’ai pu écouler il y a des années, j'aspire à plus de tranquillité.

Mais il suffit qu’elle me demande où nous allons ce soir pour que les convictions qui m’ont poussé à créer The Chaser me rattrapent. « Ce soir, on patrouille à Seodaemun. » Ce soir encore, je ne compte pas lâcher l’affaire. Si l’époque de la brigade et des terroristes est belle et bien révolue, mon objectif reste le même : rendre le monde plus sauf.

derrière l'écran
Myuu.BANG!, 22 ans, étudiante, j'aime plaider pour la cause des requins, peace.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 

Lee Do Jin x RISE

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Rise Of Sotek
» Recrutement de Sun Rise Xx
» [MTG - CR] Rise of Eldrazi
» Carthage, Rise of the Roman Republic - GMT
» Avant-premiere Rise of Eldrazi

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
New World Disorder  ::  :: L'IDENTIFICATION :: DOSSIERS :: DOSSIERS VALIDES-