AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez | 

 

 CONSERVATEURS [3/3]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Messages : 114
rps : 0
Date d'inscription : 21/10/2015
avatar
Membre
Membre
MessageSujet: CONSERVATEURS [3/3]   Mar 15 Déc - 9:43:23

les conservateurs
Pacifistes, diplomates et terre à terre, les conservateurs prônent la démocratie et la tranquillité. Tout ce qu'ils souhaitent, c'est retrouver leur vie d'antan et l'ancien système politique ; c'est pour cela qu'ils ont élu une dirigeante à leur tête.

PV prisPV libre PV réservé

Moon Lee Ra feat. Son Dam Bi
Won Da Som feat. Kim Hyun Ah ; HyunA (4minute)
Choi Ma Ri feat. Park Gyeong Lee ; Kyung Ri (9muses)

NB : On te rappelle que les avatars sont modifiables s'il l'un des postes vacants t'intéresse mais que tu n'aimes pas l'avatar. N'hésite pas à contacter le staff pour nous en parler !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://new-world-disorder.forumactif.org
Messages : 114
rps : 0
Date d'inscription : 21/10/2015
avatar
Membre
Membre
MessageSujet: Re: CONSERVATEURS [3/3]   Mar 15 Déc - 9:43:34

nom
 Moon
prénom
 Lee Ra
âge
33 ans
date & lieu de naissance
au choix, à Séoul
nationalité
sud-coréenne
orientation sexuelle
au choix
emploi, études
cheftaine des conservateurs
groupe
 conservateurs
avatar
Son Dam Bi
caractère
Charismatique, diplomate, directive, pacifiste, a beaucoup de sang froid et finaude.
histoire
Lee Ra est de ces femmes qui ont su s’imposer dans un milieu d’hommes : et pour preuve, elle a été élue au suffrage universel chez les conservateurs quand ceux-ci ont décidé d’élire quelqu’un pour prendre la tête de leur clan, et ce après des années de carrière de porte parole d'un important parti politique. La jeune femme a toujours été intéressé par la politique et a d’ailleurs suivies de brillantes études dans le domaine, à l’issu desquelles elle a écrit un mémoire acclamé par la critique.
Bien que la jeune femme salue ses paires et reconnaissent leur bonne volonté, elle ne manque pas d’esprit critique, et elle est bien décidée à re-instaurer un gouvernement similaire au précédent, mais plus inclusif à l’égard des plus défavorisés. Et pour preuve : même si elle ne voit pas forcément toutes les initiatives des libertaires d’un très bonne œil, elle cherche sans cesses à les approcher pour essayer de trouver des compromis… Et il en est presque de même avec les enragés, bien qu’il soit évident qu’un terrain d’entente puisse être difficile à trouver. Mais fine négociatrice et maligne, elle sait comment obtenir ce qu’elle veut ; et ça, personne n’en doute. Pas même les têtes des autres groupes.


kang da hye
Il faut savoir se serrer les coudes dans ce monde d’hommes… Et l’amitié qu’entretiennent Lee Ra et Da Hye est un excellent exemple de cet adage, puisqu’elles ont toutes deux su s’affirmer, de manière différente. A dire vrai, elles se connaissent depuis leur enfance. Elles ont fréquenté les mêmes écoles jusqu’au lycée. Ce n’est que quand elles ont commencé leurs études supérieures (sciences politiques pour Lee Ra et musique pour Da Hye) qu’elles se sont perdues de vue…
De l’eau a coulé sous les ponts, toutes deux ont eu des chemins très différents… Mais est venu un moment où elles se sont retrouvées, un peu au hasard, à la fin de la guerre. Et quand bien même elles sont dans des clans différents et que leur vision différente sur certaines choses, elles ont beaucoup de plaisir à se retrouver, échanger et se soutenir mutuellement. Da Hye est d’ailleurs un très bon recours pour Lee Ra pour tenter d’approcher et unir les libertaires à son camp…

oh jae duk
En sa qualité de femme politique, Lee Ra suit de près l’activité des enragés. Elle a appris que récemment, le chef du clan avait changé. Elle a eu des échos sur cet homme : une personne autrement plus posée – mais plus difficile à cerner – que l’ancien chef. Cette information n’est pas tombée dans l’oreille d’une sourde. Pour elle, c’est l’occasion ou jamais d’entamer les négociations avec eux pour tenter de trouver un terrain d’entente. Elle y tient mordicus.
Jae Duk a entendu parler de Lee Ra, évidemment. Il se méfie d’elle, dans le sens où il sait qu’elle est une femme charismatique, finaude et bonne négociatrice. Il ne lui a jamais refusé un entretien – loin des enragés, évidemment. Il l’a plus écouté qu’il n’a parlé. Lui-même très incertain quant à sa place chez les enragés (et ce même s’il n’en montre rien), il lui est quasiment impossible de voir au long terme pour ce clan. En revanche, pour lui, des informations sur un clan adverse sont toujours bonnes à prendre…

seo min ki
Min Ki a eu la chance de pouvoir interviewer la cheftaine des conservateurs, et il en est fier. Lee Ra avait accepté car, en bonne communicante, elle a songé qu’apparaître dans la revue anarchiste des libertaires pouvait être une bonne façon de sympathiser avec le mouvement. Grossière erreur. Pourtant, elle avait l’impression que l’entretien s’était plutôt bien passé. Mais quand elle a vu à quel point Min Ki avait passé ses propos au crible dans le fanzine, elle a vu rouge. Le jeune homme, lui, est ravi de son travail, qui a été acclamé par ses semblables.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://new-world-disorder.forumactif.org
Messages : 114
rps : 0
Date d'inscription : 21/10/2015
avatar
Membre
Membre
MessageSujet: Re: CONSERVATEURS [3/3]   Mar 15 Déc - 9:43:50

nom
 Won
prénom
 Da Som
âge
25 ans
date & lieu de naissance
au choix
nationalité
sud-coréenne
orientation sexuelle
au choix
emploi, études
au choix (mais veille à rester cohérent)
groupe
 conservateurs
avatar
Kim Hyun Ah ; HyunA (4minute)
caractère
Fière, lâche, dissimulatrice, grande gueule, sensible et affectueuse.
histoire
Da Som est une jeune femme qui ne semble pas manquer de confiance en soi. Pas peu fière de ses exploits, elle n’hésite jamais trop à rappeler ses victoires… Tout en omettant bien volontiers de mentionner ses échecs. Et pourtant, elle en a connu. Et le plus grand tient en un nom : Oh Jae Duk.
Ils étaient tous deux brigadiers dans le temps et formaient un excellent binôme. Là où Jae Duk manquait de spontanéité, Da Som était là, et vice-versa. Toutes leurs missions étaient synonymes de réussite. Jusqu’à ce que le jeune homme se fasse kidnapper par les terroristes, sous les yeux de Da Som qui, pour la première fois de sa vie, n’a pas su agir. Instinct de survie quelconque, sagesse ? Aujourd’hui encore elle n’en sait rien et s’en mord terriblement les doigts, sans rien en laisser paraître.
Elle n’a jamais osé admettre qu’elle n’avait rien fait. Construire des mensonges édulcorés pour avoir le beau rôle était bien plus facile. Da Som a toujours secrètement souhaité aller à la rescousse de son ami, mais force est d’admettre qu’elle n’est peut-être pas aussi courageuse que ce qu’elle veut laisser croire.
A la fin de la guerre, elle a prié pour retrouver Jae Duk en un seul morceau, et qu’ils puissent se retrouver ensemble chez les engagés. Elle aurait dit qu’elle aurait fait tout son possible pour le sauver, quitte à ce que ça ne fasse pas mouche… Et ça ne l’aurait jamais fait ; elle a récemment appris que son ancien ami avait pris la tête des enragés. Tombée des nues, elle décide de tracer un trait sur cette ancienne amitié, déchirée. Elle a par la même occasion quitter les engagés pour rejoindre les conservateurs afin de se donner une chance de recommencer de zéro.


lee tae woo
Ils sont d’anciens collègues, ayant tous deux travaillé pour la brigade anti-terrorisme. Tae Woo a toujours inspiré de la crainte à Da Som… Et ça s’est amplifié à partir du moment où la jeune femme a eu quelque chose à se reprocher, à savoir le fait de n’avoir rien fait lors du kidnapping de Oh Jae Duk, lui aussi ancien brigadier. Tae Woo trouvait cela étrange que Da Som, généralement si réactive et impulsive, n’ait rien fait… Et que pour une fois, elle ne cherche pas vraiment à tenter de clamer son propre courage. Un soir, Tae Woo est allé la voir pour tenter de la faire parler. Da Som n’a rien lâché, trop fière pour admettre son échec.
A la fin de la guerre, quand tous deux ont réalisé que Jae Duk avait pris la tête des enragés, Tae Woo s’est monté tout un scénario dans sa tête, dans une de ses phases de paranoïa. Da Som était une alliée des terroristes, il en est sûr désormais. Et si désormais elle s’est impliquée chez les conservateurs, la raison est évidente : elle est toujours en contact avec Jae Duk, malgré leur mésentente apparente. Et même que le chef des enragés lui aurait demandé de détruire les conservateurs de l’intérieur… Oui oui, Monsieur. N’empêche que Tae Woo la surveille au grain. Et pour preuve, il est même allé jusqu'à demander à Park Hye Rim de la filer.

park hye rim
Elles ont toutes deux travaillé à la brigade, mais ne se sont jamais rencontré. Et à vrai dire, elles ne se sont toujours pas rencontré, du moins, pas directement. En fait, Da Som est une filature pour Hye Rim. C’est Lee Tae Won qui a demandé à la détective privé d’enquêter. Apparemment, Da Som serait une traîtresse, un suppôt infiltré chez les conservateurs sous ordre du chef des enragés, pour mieux les détruire de l’intérieur. Hye Rim n’y a pas vraiment cru. Mais puisqu’il faut bien qu’elle paye ses factures elle aussi, elle a tout de même mené l’enquête. Alors elle traque, suit, photographie, tente de collecter les informations en faveur des hypothèses de son client… Mais elle ne trouve rien.
Pour l’heure, Da Som n’a en rien remarqué la présence de Hye Rim. Elle et le chef des enragés ne sont plus en relation, c’est bel et bien terminé. Mais qu’en sera-t-il qu’elle découvrira qu’on la soupçonne du pire des complots… ?

jang min hyeok
 La brigade est loin derrière Da Som… Mais quand elle voit quelqu’un sortir du droit chemin, elle ne peut pas s’empêcher de lui sonner les cloches. Ça a été le cas pour Min Hyeok, évidemment. Elle l’a interpellé alors qu’il était en train de dégrader la zone de Jung-gu. Ils ont longuement discuté. Evidemment, le message est passé à 15.000 au-dessus de la tête de Min Hyeok. Mais quand il a dit qu’il était un fier membre des enragés, l’information n’est pas tombée dans l’oreille d’une sourde. Da Som a proposé un deal à Min Hyeok : qu’il continue à faire la zone s’il le voulait. S’il acceptait d’apporter un message à son chef, Jae Duk, elle le laisserait tranquille et ne le reporterait pas aux engagés. Min Hyeok a accepté le deal.
Puis au fil du temps, ils ont pris l’habitude de se retrouver. Min Hyeok joue plus ou moins au coursier pour Da Som, qui trouve ce gamin plutôt attendrissant, dans le fond. En retour, elle le laisse faire ses petits trucs de vandale – à condition qu’il n’aille pas trop loin, évidemment. Et de temps en temps, elle tente de prendre des nouvelles de Jae Duk par son intermédiaire… Un peu vainement, malheureusement.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://new-world-disorder.forumactif.org
Messages : 114
rps : 0
Date d'inscription : 21/10/2015
avatar
Membre
Membre
MessageSujet: Re: CONSERVATEURS [3/3]   Mar 15 Déc - 9:44:01

nom
 Choi
prénom
 Ma Ri
âge
24 ans
date & lieu de naissance
au choix
nationalité
sud-coréenne
orientation sexuelle
au choix
emploi, études
actrice, mannequin et chanteuse
groupe
 conservateurs
avatar
Park Gyeong Lee ; Kyung Ri (9muses)
caractère
Diva, peste, peu confiante, dépendante et bonne mènagère.
histoire
Ma Ri est née pour être une star. A l'âge de cinq ans, ses parents la faisait faire des castings pour des pubs. Etant mignonne de nature, elle obtint rapidement des shoot publicitaires puis peu à peu on lui demanda plus: spot télévisés, quelques apparitions dans des dramas, puis des plus grands rôles. Aux alentours de ses 17 ans, elle se lança même dans la chanson et fut acclamée. Elle jouait son rôle à la perfection tout en ne connaissant pas comme les jeunes de son âge ce qu'on appelle une enfance. Elle ne vit que pour cette carrière car c'est la seule chose qu'elle maîtrise. Alors autant dire que la guerre ne lui a pas du tout fait plaisir alors qu'elle se voyait être oubliée sans aucune préparation dans l'ombre. Maintenant que cela se calme en quelque sorte, elle a décidé de se ranger chez les conservateurs puisque certaine d'y retrouver sa place d'antan. Maintenant, elle recouvre peu à peu sa notoriété d'avant, seulement, plusieurs rumeurs la concernant commencent à lui porter préjudices. Elle fréquenterait les enragés et plus précisément, l'un d'entre eux. On la soupçonne alors d'être de mèche avec ces fous, d'être une espionne mais il n'y a pas de preuve.


xiong huan
Entre elles deux, c’est épidermique : le courant ne passe pas. En fait, rien ne les prédestinait vraiment à se rencontrer. Mais quand elles se sont toutes deux retrouvées bloquées dans un ascenseur pendant une bonne demi-heure, ça a été  crêpage de chignon sans interruption. Il faut dire que Ma Ri incarne tout ce qui agace Huan ; les conservateurs, ces gens qui ont eu la belle vie et qui ne savent pas ce que c’est la difficulté. Et pour Ma Ri, Huan est « la souillon ». Ça lui est venu comme ça, en entendant son accent chinois à couper au couteau (allez savoir s’il n’y a pas un peu de racisme enfoui là-dedans…) et en comprenant au détour de la conversation qu’elle était fière d’avoir fait partie des terroristes.

kang da hye
Elles sont toutes les deux dans le domaine de la musique et ont dû collaborer à deux ou trois reprises pour la carrière de Ma Ri. Da Hye a eu un peu de mal avec les caprices de diva de la jeune chanteuse… Et ne garde de fait pas un excellent souvenir de leur travail commun, même si elle n’est pas du genre à juger et n’ira jamais salir la réputation de sa cadette.
Ma Ri, elle, a beaucoup d’estime et de respect pour la pianiste. Et elle a cru à tort que se la jouer diva pourrait lui attirer les faveurs de Da Hye. En fait, Ma Ri n’admire pas uniquement Da Hye pour ses talents de pianiste. Elle l’envie profondément son indépendance et son courge, qu’elle n’a pas. Elle aimerait beaucoup revenir vers son aînée pour lui demander des conseils, que ça soit sur le plan musical ou personnel.

Jang Min Hyeok
Ce sale gamin… Elle ne sait pas comment il a fait, ni pourquoi (elle ne s’en souvient pas). Mais c’est lui qui est à l’origine des rumeurs comme quoi elle fréquenterait un enragé. Elle ne sait pas ce qu’il lui veut. Mais pour sûr, dès qu’elle le retrouvera, elle lui remettra les idées en place.
Ce petit jeu amuse follement Min Hyeok, on s’en doute. Il ne sait pas trop pourquoi il a commencé à faire ça. Hah si, en fait : quand lors d’une soirée, il a essayé de l’aborder et qu’elle lui a foutu un vent magistral, il a décidé de lui rendre la monnaie de sa pièce. Et en fait, faire courir des rumeurs comme quoi elle le fréquenterait l’amuse bien plus que le fait de la fréquenter en soit. S’il compte la faire chanter pour avoir de ses faveurs… Peut-être, peut-être pas. Il verra bien plus tard ! En attendant, il a encore une valise d’idées pour salir sa réputation.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://new-world-disorder.forumactif.org

Contenu sponsorisé

MessageSujet: Re: CONSERVATEURS [3/3]   

Revenir en haut Aller en bas
 

CONSERVATEURS [3/3]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Collectionneurs compulsifs ?

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
New World Disorder  ::  :: L'IDENTIFICATION :: PRÉDÉFINIS & SCÉNARIOS :: POSTES VACANTS-