AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez | 

 

 [groupes] A chacun ses opinions

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Messages : 114
rps : 0
Date d'inscription : 21/10/2015
avatar
Membre
Membre
MessageSujet: [groupes] A chacun ses opinions   Mer 21 Oct - 19:10:22

Les conservateurs,

La guerre est perdue, c'est un fait. Si certains rejettent la faute sur le gouvernement, pas eux. Ils ne tiennent pas l'exécutif pour responsable. Comme tous, ils veulent passer à autre chose mais tout en gardant l'ancien système. Les conservateurs veulent juste retourner à leur ancien monde de vie. Au sein de leur arrondissement ils ont voté pour un nouveau gouvernement, un nouveau dirigeant. Démocratie toujours. Une assemblée, tout est recréé à échelle de quartier.

Ils sont pacifistes, diplomates, terre à terre. Les grèves, les révoltes très peu pour eux. Gagner leur vie tranquille, vivre tranquillement, c'est ce qu'ils veulent. Chacun à sa place et tant pis si les problèmes d'avant doivent perdurer, chômage, précarité pour certains ect.

Ils ont fait de Jung-Du leur arrondissement. Propre, appartements, maisons, villa pour tous les niveaux de vie. Il fait bon y vivre, si toutefois on reste bien à sa place sans causer d'agitations.

Les conservateurs soutiennent les engagés et ne supportent pas les engagés moins ils ont affaire à eux mieux c'est. Les valeurs des conservateurs s'opposent à celles des libertaires, dialogue de sourds.


+ le gouvernement a perdu la guerre, c'est un fait mais eux ne le tient  pas responsable.
+ veulent retourner à leur ancien mode de vie, un gouvernement, une assemblée ect. ect.
+ sont pacifistes, diplomates, terre à terre
+ partisans de la démocratie
+ ont élus leur dirigeant par le vote
+ ils n'aiment pas les grèves et les révoltes, ils veulent juste pouvoir gagner leur vie et vivre tranquilles
+ leur quartier/zone/secteur est simple, propre : on y trouve des appartements, des maisons, villa pour tous les niveaux de vie.
+ quartier où il fait bon vivre (si on reste à sa place, sans causer d'agitations)
+ mais comme avant ce n'est pas tout beau tout rose, chômage, ect.
+ leur vision est à l'opposition des libertaires
+ ils soutiennent les engagés
+ ne veulent pas avoir affaire aux enragés

Les libertaires,

S'il y a bien un responsable de la défaite c'est le gouvernement. Les libertaires considèrent que c'est le moment de passer à autre chose. Il est grand temps d'essayer un système différent. Partisans de la liberté, ils prônent l'ordre social absolu. Ce qui signifie que dans leurs quartiers ils n'y a pas de hiérarchie, il n'y a pas d'élu qui prendrait les décisions pour les autres. Il n'y a pas de rangs et s'il devait y en avoir tout le monde aurait le même. Leur système est basé sur l'autogestion. Anarchie, aujourd'hui.

Ils sont respectueux, tolérants et utopistes. Ils se disent défenseurs des opprimés, des laissés de côté, en somme de tous les oubliés. On compte parmi les libertaires beaucoup de révolutionnaires et de nombreux anticapitalistes.

Et pour cette raison ils ne possèdent pas de biens. Pas de signe de richesse ou de pauvreté. Ils sont pour la propriété collective, chacun peut vivre où il veut quand il veut (tant qu'il respecte les libertés des autres). Souvent en collocations ou de passage dans des squats.  

Ils ne comprennent pas cet entêtement des conservateurs à vouloir retourner à un système qui à le goût du sang. Ils n'approuvent pas les engagés, une justice, deux visions. Leur lien avec les enragés est ambiguë, parfois proches, parfois ennemis, le respect d'autrui fixe les limites

+ pour eux le gouvernement et le plus gros responsable de la défaite
+ ils considèrent que c'est le moment de passer à autre chose, d'essayer un système différent
+ partisans pour la liberté
+ leur leader est Kaena, une anarchiste qui prône l'ordre social absolu, c'est à dire pas de hiérarchie, aucun chef pour prendre les décisions pour les autres, tout le monde au même rang ect.
+ leur système est basé sur l'autogestion
+ leur quartier/zone est un peu le coin des jeunes (mais pas que) les gens vivent en appartement, souvent en collocation ou sont de passage dans des squats.
+ il n'y a pas de signes de richesses ni de pauvreté
+ les libertaires sont les défenseurs des opprimés, des laissés de côté, des oubliés
+ ils sont respectueux, tolérants, utopistes
+ révolutionnaires, anticapitalistes
+ ils ne comprennent pas les conservateurs qui veulent retrouver un système qui a le goût du sang
+ ils se méfient des engagés et de leur vision de la justice
+ leur lien avec les enragés est ambiguë, parfois proches, parfois ennemis, le respect d'autrui fixe les limites

Les engagés,
Parmi eux d'anciens acteurs de la guerre. Comme des soldats ou autres brigadiers. Ils ont soutenu le gouvernement et soutiennent encore les choix faits. Leur système se rapproche de celui des conservateurs mais chez eux il n'est pas question de vote. Le rang et les compétences priment sur le reste.

Les engagés ont un sens aiguë de la justice. Etat policier, demain. Autoritaires, ambitieux et disciplinés. Ils aiment venir en aide et défendre la population qu'ils fassent parti des forces de l'ordre ou non. Ils ont leur propre morale. Ils veulent se réveiller chaque jour en paix et pour cela ils sont prêts à tout. Comme parfois abuser de l'autorité. Entre perquisitions peu importe l'heure, entre contrôle des conversations, c'est l’ultra sécurité au service de la paix.

ils sont appelés mercenaires car beaucoup d'entre eux acceptent des missions pour tous les clans, notamment la médiation de conflits.

Seodaemun-gu est à eux. Coin sécurisé, surveillé par des caméras la nuit, beaucoup de résidences c'est ainsi que règne le calme.

Ils aident beaucoup les conservateurs. Voudraient enfermer tous les enragés. Et s'ils pouvaient faire taire quelques libertaires avec ce serait pas plus mal.

+ on y retrouve principalement les anciens acteurs de la guerre (soldats, brigade, ect.) mais pas que,
+ ils soutiennent le gouvernement
+ leur chef a été choisi en fonction de son rang et de ses compétences (ancien militaire ?)
+ ont un sens aiguë de la justice
+ aiment venir en aide/défendre la population  
+ suivent leur morale, veulent la paix et son prêts à tout (perquisitions sans avis du juge à n'importe quelle heure, interdiction de rassemblement)
+ contrôle des conversations internet, écoutes audio autorisées, ultra-sécuritaires
+ ont les appelle mercenaires car ils acceptent des missions pour tous les groupes (médiation dans des conflits ect.)
+ autoritaires, ambitieux, disciplinés
+ leur quartier est un coin très sécurisé, surveiller la nuit, caméra, grandes demeures familiales dans des résidences
+ aident les conservateurs la plupart du temps  
+ sont souvent en conflit avec les libertaires = une seule justice, deux visions opposées
+ au fond ils aimeraient pouvoir juger/enfermer tous lesenragés

Les enragés,

Gouvernement responsable ? Gouvernement non responsable ? Les enragés se fichent complètement de la réponse. Et contrairement à tous les autres, eux, ne cherchent pas à construire une nouvelle société. Le chaos leur va bien. Ils pensent que vivre en paix est impossible. Révolution encore.

Ils sont rebelles, provocateurs et indépendants. Les enragés n'ont ni règles ni principes. Ils suivent leur instinct et rien de plus. Tous - ou presque - se battent pour devenir le nouveau chef du clan. La place est convoitée et change d'un mois à l'autre. Malgré tout ils sont fidèles au chef en place. Et aussi incroyable que ça puisse paraitre pour les autres, les enragés sont très fraternels. S'ils sont souvent en conflit entre eux ils n'hésitent pas à s'unir quand les autres groupes s'en prennent à l'un d'eux.

On les trouve à Yongsan-Gu, l'endroit est classé comme sensible. La population n'aime pas vraiment s'y rendre et encore moins traverser la zone de nuit. Facile de devenir parano face aux nombreux appartements délabrés.

Leur cible favorite ? Les conservateurs . Leur ennemi juré ? A éviter le plus possible ? Les engagés. Les enragés sont souvent associés aux libertaires pourtant ils n'ont pas tant de points communs avec eux que l'opinion veut le faire croire.


+ se fichent de qui a perdu ou gagné
+ pensent que la paix est impossible
+ ils ont un chef et la semaine après un autre, la place est convoitée et provoque des conflits
+ malgré tout sont fidèles à leur chef
+ très fraternels entre eux si un autre clan leur veut du mal
+ ne suivent ni règles ni principes, suivent juste leur instinct
+ ne veulent rien construire, vivre dans le chaos leur va très bien
+ leur quartier/zone est dite sensible, la population n'aime pas vraiment s'y rendre et encore moins traverser la nuit, les appartements sont plutôt délabrés,
+ rebelles, provocateurs, indépendants
+ leur cible favorite ? les conservateurs
+ sont souvent associés aux libertaires mais savent très bien qu'ils n'ont pas tant de points commun que l'opinion veut le faire croire
+ les engagés sont à éviter (parce que police, armée ect.)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://new-world-disorder.forumactif.org
 

[groupes] A chacun ses opinions

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Proverbes / Opinions / Déraison / Citations
» Aloisio, Trésorier de la Chacun Sa chope
» Quels sont vos 4 groupes de musiques preferes?
» choix sub et top pour sonorisation groupes
» Vos groupes de musique préférer :o

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
New World Disorder  :: Corbeille du staff-