AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez | 

 

 Private dance ft Reira

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage

Invité

avatar
Invité
MessageSujet: Private dance ft Reira   Lun 11 Jan - 18:48:18



Private dance
Reira & Sinjae


Let's dance
Avant, en me faisant passer par Ki-Suk, je frôlais l'ennui suprême. Sérieusement, comment ça peut exister ce genre de vie ? Il faut vraiment n'avoir rien dans le crâne pour s'en contenter et la défendre. Depuis que j'ai vu la manière dont le regardent les autres, c'est clair qu'il ne fait pas l'unanimité, même dans ses propres collègues. Mais j'ai fini par avoir enfin une bonne nouvelle après tous ces mois d'emmerdes, une fausse identité pour aller infiltrer les enragés. Là-bas, au moins, je me sens bien plus à mon aise, même si dans le lot, y a aussi un paquet de crétins. C'est pas un mal d'avoir toute la liberté ou presque, j'ai pu me remettre à mon activité favorite, le transport illégal. Je ne regarde jamais ce qu'on me paie pour amener d'un point A à un point B. Ça me permet d'avoir un meilleur confort et aussi d'économiser, au cas où je devrais m'enfuir loi. J'ai aussi mon activité officielle, le strip-tease au Plaisir coupable. J'aime comme les regards s'attardent sur moi et y lire le désir, la fascination. C'est si facile de les amadouer pour qu'ils lâchent de l'argent en payant pour des shows privés. Puis, si je peux baiser, je ne vais pas me priver.

Depuis quelques temps, je sers de cobaye, et inversement, à une jolie plante qui travaille avec moi. Je ne vais pas nier que la situation est tout à mon avantage, peu importe si elle n'apprécie pas, ce dont je doute. C'est ainsi que j'ai commencé à lui parler quelques fois, histoire d'obtenir des informations à son sujet. Sur son frère aussi. Mais pour le moment, il n'y a pas grand monde dans le club. Normal, c'est fermé aux clients aujourd'hui. Ça permet à tout le monde de pouvoir venir répéter tranquille les nouveaux shows et de les présenter au patron afin qu'il les valide. Le mien étant déjà prêt, je ne répète pas longtemps sur place. A la place, je me dirige vers la scène en prenant une chaise sur laquelle je m'assois. Reira est déjà là, à s'échauffer. Je m'assois, croisant les bras sur mon torse avec un petit sourire en coin.

« Il paraît que tu as besoin d'une victime. Me voilà. »

Comme si c'était un supplice de la voir se déhancher et se déshabiller devant moi. Puisque j'ai les bras positionnés ainsi, mon débardeur trop large dévoile le début de mes pectoraux. Les jambes légèrement écartées, j'observe ses courbes à la dérobée, bien que je sache qu'elle sent parfaitement que je la détaille. C'est un petit jeu entre nous deux, c'est une bonne approche dans le but de la rendre moins méfiante, bien que mon aura soit emplie de mystère et de danger. Après, il y a aussi la technique de la confession sur l'oreiller, un classique, sauf que pour le moment, j'estime que ce n'est pas encore assez en matière d'attente. Je suis un brin curieux quant à son nouveau numéro, j'espère qu'elle ne va pas me décevoir. Ce serait fatal si ça arrivait.


By PuffDaddy
Revenir en haut Aller en bas
Avatar : Im Jin Ah (Nana)
Âge : 27
Messages : 59
rps : 1
Date d'inscription : 06/01/2016
avatar
Enragé
Enragé
MessageSujet: Re: Private dance ft Reira   Mar 12 Jan - 22:48:19

PRIVATE DANCE
Reira entre rapidement dans le club, peu désireuse de perdre du temps. Aujourd'hui,  il est fermé aux clients pour permettre aux danseurs de répéter plus facilement leurs shows ou d'en présenter un nouveau au directeur. Après tout, c'est lui qui décide de si oui ou non, le show suivant est prêt à être montré aux clients qui viennent les voir se dévêtir. Voir plus certains soirs. Mais en attendant, ce n'est pas le moment de penser à ça mais plutôt de répéter. Reira tient à ce que tout soit parfait. Aussi bête que ça puisse paraitre, aussi honteux que puisse sembler être sa profession,  c'est un de ses derniers recours pour s'exprimer. Pour être libre de penser comme elle le veut, de ne pas penser, d'oublier. Il n'y a dans ces moments là, qu'elle, la barre et les regards de ses inconnus ou non qui la regarde avec envie et non pitié, peur ou colère. Et juste pour ce sentiment d'exister, Reira n'arrêtera jamais le strip-teas.

Trouvant la scène libre, la jeune femme se change rapidement, mettant une de ses tenues d'entraînement. Même en répétition la jeune femme n'est que peux vêtue. Un short noir moulant et un simple bandeau autour de la poitrine. Plus, ça la gênerait dans l'ensemble de ses mouvements. Reira finit par commencer à s'échauffer et elle est presque à la fin quand un homme entre dans la pièce et s' assoit, laissant son trose découvrir le haut de ses pectoraux. Dire qu'elle n'appréciait pas la vue serait mentir mais dans tous les cas, elle c'est que c'est réciproque. Elle le regarde, il la regarde, ils se servent mutiellement l'un de l'autre poir leurs shows... Sa relation avec Sinjae est assez simple en soit. Même si elle sent qu'il y a plus. Lui souriant, la japonaise acquise en apprenant qu'il c'est porté volontaire poir être son cobaye. Elle espérait juste qu'elle ne le décevrait pas. Montant simplement sur la scène, la jeune femme lance la musique avant de faire un décompte mental et de commencer. À ce moment là, rien ne compte si ce n'est ses mouvements qui s'enchaînent les s après les autres autour de la barre et son public. Qu'il n'y est personne, une salle ou simplement Sinjae, elle se donnera toujours autant avec la même passion pour sa prestation. Toujours.

Les dernières notes raisonnent dans la salle alors qu'elle termine ses derniers mouvements. Une fois fait elle se retourne vers Sinjae, se mordillant les lèvres. Tic nerveux qu'elle n'a jamais réussi a contrôler.

《 Alors ? 》



(c) AMIANTE
[/b]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Invité

avatar
Invité
MessageSujet: Re: Private dance ft Reira   Mer 13 Jan - 16:49:35



Private dance
Reira & Sinjae


Let's dance
Je me place donc sur une chaise afin d'être placé à l'endroit idéal d'où je pourrai voir tous les détails. Certaines choses peuvent être dissimulées, rattrapées, par l'éclairage de la scène lorsque le show se déroule devant de vrais clients ou un habile mouvement de la danseuse. Mais pas quand on doit montrer nos nouveaux numéros au patron. C'est un bon moyen d'évaluer le tout. Puis, Reira sait déjà que je ne mâche pas mes mots quand je n'aime pas quelque chose.

Mes yeux avisés se repaissent du spectacle autant qu'ils analysent le moindre mouvement. Il faut dire qu'ils avaient pour habitude d'observer Ha-Yeon danser lorsque nous étions enfant. Même si elle se débrouille plutôt bien, mon jumeau avait un charme unique et, dès qu'il se mettait à danser, ça devenait impossible de détourner le regard. Il aspirait l'attention, l'âme de tous, moi le premier. A nous deux, on était assez connus par ceux du milieu, surtout qu'on dansait toujours dans la rue. La musique finit par se couper, la japonaise se tourne dans ma direction afin d'avoir mon avis.

« C'est plutôt pas mal dans l'ensemble. L’exécution est presque parfaite. Je pense que tu pourrais d'avantage jouer avec le regard quand tu te retournes sur la barre en direction de la salle. Tes mains, lors du mouvement où tu te retrouves le doc contre elle, elles pourraient être mieux placées pour exciter davantage. Je vote pour ta tenue et le choix de la musique. »


Les conseils ainsi donnés, je m'étire longuement sur ma chaise. Elle fait ce qu'elle veut avec ce que je lui ai dit, ce n'est qu'un avis. Puis mon regard se pose sur elle à nouveau.

« Tu ne prends pas trop de risque, à souvent faire le même genre de chorégraphie. C'est dommage car tu pourrais faire des shows plus sensuels encore sans la barre, plus près du client comme si tu te donnais à chacun d'entre eux. »

Une idée comme une autre qui vient de me passer par la tête. Maintenant que j'ai terminé ma contribution, je refous la chaise là où elle était et descend de la scène. Mes doigts se saisissent de ma bouteille d'eau à laquelle je me désaltère avant de la reposer elle aussi pas loin de mon sac. Je me demande si je ne vais pas arrêter là pour aujourd'hui, après tout, j'ai assez donné. Néanmoins, même si j'ai bien envie de partir, je dois tout de même me charger d'obtenir des infos de sa part, ou tout du moins, de faire semblant de sympathiser.

« Mais rassure-toi, le patron ne va qu'approuver celui-ci. Ça se voit qu'il craque sur toi. » Petit sourire moqueur. « Tu danses depuis combien de temps ? »

Je m'accroupis près de mon sac pour fouiller dedans. Il me semblait avoir pris de quoi me doucher, mais j'ai oublié. La faute à Kojiri et Ashi ce matin qui n'arrêtaient pas de s'engueuler. Qu'est-ce qu'ils sont chiants quand ils s'y mettent… Bref, ça attendra mon retour chez moi ça aussi.


By PuffDaddy
Revenir en haut Aller en bas

Contenu sponsorisé

MessageSujet: Re: Private dance ft Reira   

Revenir en haut Aller en bas
 

Private dance ft Reira

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Private Soldiers - par P'tit Mouk
» serang nouvelle tête
» Samedi 16 décembre : Private Soldiers / Elric !
» My Own Private Louisiana (blog "perso")
» You have a shock! I am sure! - PRIVATE

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
New World Disorder  ::  :: SUJETS ABANDONNES-