AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez | 

 

 disturbance x jun

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Avatar : kim seolhyun (aoa)
Messages : 45
rps : 3
Date d'inscription : 06/01/2016
avatar
Enragé
Enragé
MessageSujet: disturbance x jun    Lun 11 Jan - 0:43:20

disturbance
tenue + Cela faisait deux jours que Joo Hee bossait de journée pour pouvoir accomplir les missions que lui confiait Jae Duk. Celle d’hier avait été particulièrement sanglante, mais ce pauvre type l’avait bien cherché. Et celui de soir l’aura bien cherché également, elle ne savait pas encore ce qu’elle allait lui faire, mais ça n’allait pas être beau à voir. Depuis sa rencontre imprévue et non-désirée avec Jun qui était venu interrompre sa danse lors d’une soirée de travail, la danseuse était sur les nerfs, se retrouvant bien plus vite énervée. Cette façon qu’il avait de s’accrocher à elle la dernière fois, n’importe quelle fille aurait pu trouver ça mignon et lui pardonner, mais elle n’était pas comme les autres filles. Cela lui avait donné envie de lui faire encore plus mal pour oser se repointer devant elle en espérant qu’elle fasse comme si rien ne s’était passé.

La jeune femme planta ses ongles de la main dans sa paume pour éviter de frapper le premier qui lui passerait sous la main et continua sa route pour rejoindre le lieu dont lui avait parlé Kaoru. La nuit lui permettait de se faufiler plus facilement, maintenant il allait falloir repérer sa cible. Un traitre cette fois-ci, un de ceux qui pensait pouvoir venir récolter des informations tranquillement et repartir en informer le camp adversaire. Un menteur en somme. Tout ce qu’elle détestait. Son visage se crispa rageusement en repensant à d’anciens souvenirs avant qu’elle ne se reprenne. Elle aura tout le temps de passer sa rage sur le garçon dans très peu de temps.

S’avançant sur un chemin qui longeait le fleuve Han, elle constata qu’il y avait très peu de monde surtout quand on approchait des pieds des ponts, lieux souvent occupés par des dealeurs, revendeurs en tout genre et le genre de lascars que la jeune femme traque. Se fondant dans le décor, son regard tomba finalement sur sa cible. Parfait, il suffisait maintenant de l’éloigner. Joo Hee le rejoignit, simulant la demoiselle détresse, perdue en pleine nuit et qui n’arrive pas à retrouver son chemin. Un regard enjôleur en prime et le garçon pouvait sans doute la suivre jusqu’au bout du monde. Le suivant alors qu’ils longeaient le bord du fleuve, elle ne fit aucunement attention à ce qu’il lui racontait se contentant de hocher la tête et de sourire quand il la regardait. Tournant rapidement la tête, elle remarqua qu’ils étaient suffisamment éloignés. La danseuse s’arrêta provoquant l’étonnement du garçon qui se rapprocha d’elle. Mauvaise idée. La jeune femme lui envoya un coup en plein visage, lui cassant sans doute le nez au passage. Alors qu’il venait de s’écrouler sur le sol en tenant son nez avec ses mains, Joo Hee pouvait voir le sang commencer à couler d’entre ses doigts. Un sourire étira ses lèvres alors qu’elle sortit une arme blanche. « Crois-moi, le nez cassé ce n’est rien comparé à ce que je vais te faire dans quelques minutes. » souffla-t-elle. « Et si tu as de la chance, tu auras l’occasion d’aller raconter à tes copains que mettre son nez là où ça ne le regarde pas, c’est très très mal. » D’où le nez cassé, CQFD.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Avatar : Im Jae Beom ; JB (GOT7)
Messages : 35
rps : 2
Date d'inscription : 23/12/2015
avatar
Libertaire
Libertaire
MessageSujet: Re: disturbance x jun    Lun 11 Jan - 18:22:37

Jun avait quitté le convenience store aux alentours de minuit. Par chance, il ne travaillait pas de nuit pour cette fois, et il était soulagé de pouvoir rentrer chez lui à une heure encore à peu près correcte… Mais contre toute attente, le jeune homme ne s’était pas immédiatement hissé sous la couette, une fois arrivé chez lui. Il n’était pas encore assez fatigué, et sentait bien qu’il avait encore un trop plein d’énergie à canaliser avant de pouvoir envisager de dormir. De fait, il avait abandonné ses vêtements du jour pour les troquer contre un jogging confortable, envisageant d’aller courir un peu pour se défouler et se vider la tête et l’esprit.

Tout en courant, il vérifia la cloque qui ornait encore son poignet droit. Les médecins l’avaient un peu dévisagé quand il était arrivé en panique à l’hôpital, main brûlée… Mais non pas parce que son cas était grave ; si sa blessure était certes ennuyeuse, il allait devoir encore attendre un petit moment avant de passer entre les mains d’un infirmier. Jun s’était certes un peu trouvé idiot de s’emballer autant sur le moment… Mais il avait surtout été soulagé d’apprendre que sa brûlure n’avait rien de dramatique, à plus forte raison si elle était bien désinfectée et pansée.

Bref. Jun décida pour ce soir d’aller courir le long des berges du fleuve Han. Au moins était-il sûr d’y être au calme, et d’avoir un cadre un minimum agréable. Alors il courra, courra, longtemps, foulées au rythme de la musique qu’il avait vissée aux tympans, sans réfléchir, sans faire attention au chemin qu’il empruntait. Au bout d’une bonne vingtaine de minutes, c’est à entendre des rires moqueurs autour de lui qu’il réalisa qu’il était arrivé dans les coins peu recommandables de Yongsan. Rien qui ne lui suffise pour s’arrêter, aussi poursuivit-il sa course, sans porter attention aux alentours.

Bientôt, il repéra deux personnes au loin, marchant côte à côte. Un couple lambda, songea-t-il… Jusqu’à ce que la silhouette qu’il identifia comme celle d’une jeune femme colle un pain mémorable à son voisin, qui cria et s’étendit au sol. Et vu la conduite de l’inconnue, ça ne semblait ni accidentel, ni même un coup de nerf. Jun s’écarta du chemin qu’il suivait pour se tapir dans l’ombre, avançant avec prudence pour tenter d’entendre ce qui était en train de se dire… Mais leur discussion fut rapidement couverte par les gémissements et cris de l’homme au sol, qui se vit roué de coups par la jeune femme. Jun se pencha encore un peu pour mieux observer la scène – non pas par voyeurisme, mais pour mieux savoir comment intervenir et… Il fut certes choqué par la violence de la chose, mais pas totalement surpris de constater qu’il s’agissait de Joo Hee. Sans plus attendre, Jun piqua un sprint en direction de la jeune femme, qu’il prit à bras le corps pour l’entraîner loin de sa victime. « Joo, arrête ! » cria-t-il dans sa course.

Il eut bien vite fait de lui attraper le poignet pour le lui tordre dans le dos, profitant de son autre main pour l’immobiliser complétement. L’homme, toujours au sol, le visage en sang, regardait la scène d’un air incrédule. « Fuyez ! Maintenant ! » lui cria Jun, tandis qu’il tentait de maintenir Joo Hee, qui bien sûr, ne semblait pas voir les choses de cet œil-là. Le temps que l’homme ne se lève, se mélangeant dans ses propres gestes sous la panique, l’ancien académicien affermit sa prise pour la faire avancer, afin de la coller contre le mur de brique à quelques mètres de là. « Calme-toi ! » somma-t-il d’une voix forte, tout en tordant davantage le poignet de Joo pour qu’elle cesse de bouger, sans chercher à lui faire vraiment mal. Même si… Forcément, ça devait piquer un peu.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Avatar : kim seolhyun (aoa)
Messages : 45
rps : 3
Date d'inscription : 06/01/2016
avatar
Enragé
Enragé
MessageSujet: Re: disturbance x jun    Jeu 14 Jan - 1:21:59

disturbance
tenue + Cela avait été si simple d’attraper l’attention de sa cible de ce soir, de lui faire quitter le groupe et de l’en éloigner.  Il n’avait pas dû prendre conscience de l’importance des choses qu’il avait entendu en mettant son nez là où il ne fallait pas avant de les répéter à d’autres. Ou alors c’était de l’inconscience de sa part et il était complètement con. Ou bien naïf, à voir. Comme si le chef des enragés allait laisser passer ça. Et la jeune femme était loin de faire dans la dentelle quand elle devait s’occuper de ces types bien trop curieux. Malheureusement pour le garçon qui était à ses côtés, trop occupé à bavarder, à tenter d’intéresser la demoiselle, il ne se doutait sans doute pas de ce qui l’attendait. Joo Hee savait y faire quand elle le voulait, sachant se montrant souriante, presque innocente et fragile. Ce qu’elle était loin, même très loin d’être.

Jugeant s’être assez éloignée, la jeune femme put enfin montrer son vrai visage, commençant à être agacée par le débit de paroles du garçon. Elle allait lui faire ravaler sa langue. Profitant de la surprise du garçon, elle attaqua directement avec un coup de poing en plein visage, lui brisant quelques os du nez au passage. À présent au sol, à tenter de stopper le saignement de son nez, sa cible tenta de dire quelques mots, abasourdi par la situation, mais la danseuse fut plus rapide, arme blanche à la main. Quoi que, cela s’annonçait trop simple si elle utilisait de suite son couteau. Le glissant à portée de main, elle commença à rouer de coup le pauvre malheureux. Elle pourrait s’amuser à compter combien de ses côtes seront cassés, de combien de bleus il serait orné le lendemain, mais la sensation de puissance qui l’envahissait au fur et à mesure qu’elle le frappait de ses mains et de ses pieds lui suffisait.

Une voix lui vient aux oreilles, mais son instinct ne réagit pas assez rapidement. Elle se retrouva immobilisée et éloignée de sa victime. En colère d’être interrompue de la sorte, elle grandit d’un coup quand elle reconnut l’homme qui la maintenait. Jun. Encore lui. « LACHE-MOI ! » cria-t-elle alors qu’elle tentait de se débattre, serrant les dents sous la douleur que lui provoquait son poignet tordu. Un coup d’œil lui suffit pour voir que son couteau était tombé de sa poche dans l’herbe. Ses mouvements étaient limités, beaucoup trop pour se dégager. Elle n’avait pas souvenir qu’il était aussi fort. Enfin après tout, elle ne s’était jamais retrouvée dans pareille situation avec lui. La dernière fois, quand elle avait commencé à mettre ses menaces à exécution, il avait fui telle une mauviette. « Si tu ne me lâches pas tout de suite je vais te tuer ! » ragea-t-elle.

Ne pas être libre de ses mouvements, en être privée par un homme la rendait encore plus hargneuse. Elle refusait tout simplement que ça arrive. Et pourtant. Elle vit sa cible partir en courant, du moins essayer car ses gestes paraissaient hésitants, mais la conclusion était la même, il était partie. Jun venait de lui faire louper sa mission. Elle vociféra des insultes à l’égard de son ancien petit-ami qui venait de l’entraîner un peu plus loin, la plaquant face à un mur, tentant vraisemblablement de la calmer. Mais il n’était pas question qu’elle se calme. Néanmoins, la pression qu’il était en train d’exercer sur son poignet l’obligea à arrêter de gesticuler autant. Le souffle court à cause de la rage et des efforts qu’elle avait fournis pour tenter de se dégager, Joo Hee était joue contre le mur, le regard fixe sur les bords du fleuve, des spasmes de colère traversaient son visage. « Lâche. Moi. Tout. De. Suite. » dit-elle d’une voix glaciale. Son regard tenta d’attraper le sien, ne le voyant que très peu dans la position dans laquelle elle était. « Ou tu ferais mieux de ne pas me lâcher car je te jure que je vais te tuer. Tu m’as fait louper ma mission connard. » siffla-t-elle avant de reprendre aussitôt. « TU TE PRENDS POUR QUI POUR INTERVENIR DE LA SORTE ?! » hurla-t-elle avant d’être animée par une vague de haine, se débattant de nouveau, tentant d’ignorer la douleur aigue qui ravageait son poignet.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Avatar : Im Jae Beom ; JB (GOT7)
Messages : 35
rps : 2
Date d'inscription : 23/12/2015
avatar
Libertaire
Libertaire
MessageSujet: Re: disturbance x jun    Jeu 21 Jan - 15:54:37

Jun faisait fit des cris de Joo Hee, étant pleinement concentré sur sa prise et sur la sécurité de l’illustre inconnu qui s’était vu sauvagement attaqué par la jeune femme. L’homme parvint à se relever, avant de prendre ses jambes à son cou sans demander son reste, ni même sans remercier l’ancien académicien. Mais en l’occurrence, Jun n’aurait su en tenir rigueur. Pour l’heure, ses pensées étaient à tout autre chose : calmer Joo Hee, la convaincre de ne pas l’émasculer sur place – si elle se contentait de ça pour lui faire payer, et éventuellement tenter de parler un peu avec elle. Mais pour ce dernier point… Il avait déjà plus ou moins conscience que c’était peine perdue.

Malgré ses gestes brusques pour se défaire de la prise de Jun, Joo Hee fut conduite jusqu’au mur, joue au mur. Elle finit par arrêter de remuer, remarquant que ça ne servait à rien, sinon à avoir davantage mal au poignet. Quand elle fut calmée, Jun s’autorisa à lâcher un petit soupir. Mais sa paume resta fermement resserrée sur la main de la jeune femme, son autre bras la bloquant toujours. Il remarqua qu’elle tenta de tourner la tête pour le fixer. Il s’estimait plutôt heureux de ne pas la voir le fusiller du regard. Sous les menaces de l’enragée, il répondit : « Tu crois vraiment que je vais te lâcher si tu menaces de me tuer ? » Le ton avait quelque chose d’amusé… Mais de vaguement agacé, aussi. Autant dire qu’il se sentait bien plus en sécurité à la tenir ainsi. Au moins, il ne risquait rien.

Haussant la voix pour hurler, Joo Hee se débattu à nouveau. « Arrête j’te dis ! » reprit Jun d’une voix forte, en tordant d’un coup sec le poignet de sa belle, gardant le membre tordu dans une position des plus douloureuses. « Ta mission… Tuer des inconnus pour des raisons que tu ignores, j’imagine ? » siffla-t-il, agacé. « Qu’est-ce que t’en tires dans le fond ? Tu peux même pas dire que tu sers une bonne cause en faisant ça… » poursuivit-il. A la différence du temps où ils étaient à l’académie, en somme. Même si maintenant Jun ne voyait plus d’un bon œil les forces armées, qu’il était pourtant prêts à rejoindre. Pas sûr que prendre Joo Hee sur le plan éthique fonctionne – il savait même que ça ne servait à rien, mais bon. Ca valait toujours la peine de tenter le coup.

Quand elle sembla un peu calmer, le jeune homme accepta de la décoller du mur, sans pour autant la lâcher, tenant cette fois ses deux poignets dans une seule main, d’une poigne ferme. Il l’avait vue sortir un couteau, qui était tombé dans l’herbe à quelques mètres de là quand il l’avait entraîné loin de sa victime. Il repéra bientôt la lame étincelante au milieu du gazon. Se baissant, forçant Joo à en faire de même, il saisit le couteau par le manche, prenant bien garde de le garder loin de la jeune femme. Ils s’avancèrent près de l’eau. Jun montra l’arme à la jeune femme, avant de le jeter au loin dans l’eau. « Au revoir ! » cria-t-il, avant de voir au loin l’eau secouer sous l’immersion. « Tu comptes toujours me faire la peau, ou j’peux te lâcher ? » Il était presque prêt à accorder du crédit à ce qu’elle dirait, incroyable.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Avatar : kim seolhyun (aoa)
Messages : 45
rps : 3
Date d'inscription : 06/01/2016
avatar
Enragé
Enragé
MessageSujet: Re: disturbance x jun    Mer 27 Jan - 23:25:06

tenue + Elle n’arrivait pas à y croire. Comment osait-il ? Il voulait mourir, réellement. S’il y avait bien une personne qui pouvait se vanter de connaître sa personnalité complexe et virulente, c’était bien Jun et ça ne lui faisait d’ailleurs pas du tout plaisir. Alors pourquoi ? Pourquoi intervenir de cette façon alors qu’elle travaillait, alors qu’elle ne supportait pas de se voir priver de sa liberté, de ses mouvements par quelqu’un d’autre, qui plus est par un homme. Il avait finalement de la chance de réussir à la maintenir aussi fortement, car si elle avait été libre, elle se serait déchainée sur lui. C’est cette image plaisante en tête qui lui permit de se débattre comme une lionne, démontrant clairement qu’elle ne supportait pas ce qu’il était en train de faire et qu’il allait passer un sale quart d’heure dès qu’elle serait libre. Voir sa cible partir en courant, le pas néanmoins confus, ne la mit que plus en rage.

Se retrouvant collée face contre mur, elle finit par arrêter de bouger, sentant la douleur sur son poignet s’accentuer de plus en plus, rendant tout son bras douloureux. Tentant d’apercevoir le garçon, elle ne réussit que du coin de l’œil. Les dents serrées, elle le menaça de mort s’il ne la lâchait pas immédiatement. D’ailleurs c’était même son projet dès qu’elle se retrouverait libre de ses mouvements. Il allait le regretter. « Tu prends des décisions parfois tellement débiles que c’était une possibilité que tu m’obéisses. » siffla-t-elle, mauvaise. Dans un nouvel élan de colère, elle se mit à lui hurler dessus, se débattant de nouveau, mais elle n’eut le droit qu’à une vive douleur au poignet qu’il venait de tordre de nouveau. Elle retient un gémissement de douleur en se mordant la lèvre, se stoppant immédiatement. Sa respiration était saccadée tant la colère qui l’animait était violente. Sa tentative de la raisonner sur ce qu’elle faisait ne l’arrangea pas. Elle tenta de se redresser vivement en arrière pour lui rentrer dedans, misant sur l’effet de surprise, mais elle se reprit violement le mur, sa force n’étant pas suffisante. Jun était bien trop prudent et attentif pour lâcher du lest. « Qu’est-ce que ça peut bien te faire hein ? Je fais ce que je veux. Et t’as bien de la chance que ton nom n’ait pas été donné car je peux t’assurer que je n’hésiterais pas une seconde. » lui lança-t-elle, continuant sur la menace, même si une petite voix dans sa tête, se montrait un peu plus hésitante. Voix qu’elle envoya paître, refusant de se laisser dominer par l’hésitation concernant son ex-petit-ami.

« Une bonne cause. Mon pauvre Jun, y a plus de bonnes causes, y a plus rien à sauver. Alors autant faire ce que je sais faire de mieux. » dit-elle avant de tenter un mouvement pour se dégager, sans succès de nouveau. Et se retrouver si faible ne faisait que l’agacer encore un peu plus. Le cercle vicieux. Arrêtant finalement de se débattre, elle resta silencieuse, listant mentalement tout ce qu’elle comptait lui faire subir pour se venger. Toujours bloquée de ses mouvements par sa poigne, il finit par la décoller du mur, l’entraînant vers leur point de départ, le lieu où elle aurait dû faire avaler ses dents à ce fouineur. Elle repéra son couteau qui était tombé toute à l’heure, se doutant qu’il l’avait vu également et tenta néanmoins un mouvement, mais c’est lui qu’il s’en saisit. L’arme passa sous ses yeux, avant qu’elle ne la regarde rejoindre l’eau du fleuve. Elle fixa l’endroit que la lame avait touché durant quelques secondes avant de tourner la tête vers Jun, le regard haineux. « Te faire la peau reste mon objectif numéro 1, fais ce que tu veux. » murmura-t-elle, la voix éraillée. Restant silencieuse, un sourire ironique naquit sur ses lèvres, suivit d’un rire étouffé au bout des lèvres. « De toute façon je suppose qu’avec une seule gifle ça sera réglé. Tu vas encore fuir comme un lâche, un faible … comme la dernière fois. » lui souffla-t-elle, la tête légèrement penchée en arrière pour le regarder, d’un air hautain, le provoquant.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Avatar : Im Jae Beom ; JB (GOT7)
Messages : 35
rps : 2
Date d'inscription : 23/12/2015
avatar
Libertaire
Libertaire
MessageSujet: Re: disturbance x jun    Ven 26 Fév - 19:44:05

Du temps où ils étaient ensemble, Joo Hee lui avait souvent fait la même remarque que celle qu’elle venait de lui faire. La jeune femme était du genre à faire de l’ironie… Mais Jun se doutait qu’à chaque fois, ce n’était pas vraiment dit sur le ton de la plaisanterie. Cependant, il avait toujours réussi à dédramatiser la situation. Il n’avait jamais eu de mal à répondre sur le ton de la plaisanterie, même quand ses piques le blessaient un peu, mine de rien. C’était dans l’air du temps. Maintenant… Le jeune homme avait nettement plus de mal à entendre ce genre de chose, à plus forte raison que cette remarque faisait indéniablement écho à la décision qu’il avait pris il y a quelques temps, quand il lui avait demandé une pause dans leur relation. Donc cette fois, au lieu de chercher à sortir une blague pour détendre l’atmosphère, il se vit tout juste capable de sortir, dans un souffle dépité ; « Je sais. Désolé. »

Il était évident qu’il importait peu à Joo Hee que ses missions ne contiennent aucune sorte de noblesse. Ça n’étonnait pas Jun… Mais ça le tracassait. Il la connaissait, plus qu’elle n’aurait sûrement voulu le reconnaître. « Ça me fait que je sais que tu vaux mieux que ça… » dit-il simplement. Ces derniers temps, Joo Hee semblait ne jurer que par le chaos. Le même chaos revendiqué que par ses semblables... Mais au fond de lui, Jun était convaincu qu'elle aspirait à autre chose. Quelque chose de mieux. Tout du moins, il voulait encore y croire, malgré les murs auxquels il se confrontait depuis quelques temps. Quant au fait qu'elle n'hésiterait pas à le tuer si on lui donnait un jour le nom de Hwang Jun... Ça, il n'en doutait pas ; mais il ne laissa aucun commentaire à ce sujet, las d'entendre ces menaces de mort.

Mais quand le libertaire osa avancer qu'elle ne faisait rien en faveur d'une bonne cause, Joo Hee eut bien vite fait de le remettre à sa place. Il n'y avait aucun combat qui en vaille la peine, annonça-t-elle, et c'était pourquoi elle s'était retranchée dans cette voix-là. « Y’a bien d’autres choses que tu sais bien faire. » dit-il sur le coup, plus dans un murmure pour lui-même qu’autre chose. Par la suite, il ajouta ; « Si tu m’avais suivi chez les libertaires, tu aurais vu qu’il y a encore plein de causes qui valent la peine d’être défendues. Encore plus que du temps où on était à Persés... »

Une fois Joo Hee décollée du mur, l'ancien couple se dirigea vers les berges du fleuve Han, dans lequel le jeune homme jeta le couteau. Suite à cela, il crut bon de lui demander si elle comptait toujours lui faire la peau... Et quelle ne fut pas sa surprise quand il entendit la réponse de la jeune femme ! Evidemment... L'ancien académicien soupira de lassitude. Sans rien répondre, il se contenta de lâcher les poignets de Joo Hee. Néanmoins, son attention revint à la jeune femme quand elle reprit la parole. Il aurait aimé pouvoir lui dire que c'était elle qui faisait tout pour qu'il fuie, à chaque fois. Et qu'elle avait beau lui dire qu'il restait sa cible principale, elle n'avait jamais rien tenté de concret pour le tuer... Mais c'était bien là le problème de Jun. Il avait toujours un mal de fou à s'imposer, en dépit de ses apparences de type bien dans ses pompes. Et ce même s'il était las, terriblement las de la situation qui régnait entre lui et sa belle. Il aurait aimé pouvoir trouver la force de crever l'abcès, mais restait encore probablement encore un peu enfermé dans cette idée que les choses pourraient s'améliorer à force de patience et de douceur. Mais pour ce soir... Il jugeait en avoir assez prit dans la poire. « Bien… Et ben encore une fois, je vais faire ça. Je suis fatigué. » souffla-t-il. « Fais attention à toi en rentrant. » murmura-t-il, presque craint d'être entendu dans ce semi-aveux de faiblesse. Il ne pouvait pas oublier qu'il se faisait du souci pour elle.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Contenu sponsorisé

MessageSujet: Re: disturbance x jun    

Revenir en haut Aller en bas
 

disturbance x jun

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
New World Disorder  ::  :: Yongsan-gu-