AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez | 

 

 runnin' ] jun & aya

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Avatar : Heize
Messages : 172
rps : 0
Date d'inscription : 05/01/2016
avatar
Libertaire
Libertaire
MessageSujet: runnin' ] jun & aya   Sam 9 Jan - 14:17:31

RUNNIN'
Je n'ai pas la chance d'avoir mon frère vingt-quatre heures sur vingt-quatre à mes côtés. Bien qu'on passe la majorité du temps ensemble, on vit nos vies. Je sais qu'il n'aime pas trop me laisser seule et moi non plus je n'aime pas rester seule parce que la ville est dangereuse. Je me suis retrouvée à plusieurs reprises dans de sales situations... Mais il faut que j'essaye d'être indépendante de Taeho. Après la mort de mes parents et le départ de Taehyun, j'ai réalisé que les gens ne sont pas avec toi tout au long de ta vie, et si du jour au lendemain Taeho se trouve une copine, il faut que je sois prête à vivre sans lui. J'aimerais savoir me défendre, j'aimerais être capable de faire autre chose que fuir quand je suis dans une situation dérangeante. J'ai le courage pour ça, mais pas la force et pas la technique. On ne peut pas se sortir d'un combat sans un minimum d'entraînement. Ça fait quelque temps que j'y songe.

Il y a bien une personne qui pourrait m'aider. Mais si j'ai mis du temps avant de lui demander c'est parce que je suis du genre à rendre service mais pas demander à ce qu'on m'aide. Je suis toujours gênée. Mais bon, on est potes alors ça ne devrait pas poser de problème. Je lui ai envoyé un message pour lui demander de me retrouver au Parc de Mapo-gu. Ça me paraît un endroit idéal pour qu'il me montre quelques petits trucs. Je ne lui ai pas dit pourquoi je voulais le voir mais il a quand même accepté. C'est déjà ça. J'enfile un jogging, un t-shirt, mon gros sweat et des baskets, histoire d'être confortable. Les jeans c'est pas vraiment top si je dois donner des coups de pieds ou je ne sais quoi. J'ai souvent entendu dire que Jun était vraiment doué en Taekwondo. Il m'a confirmé les dires quand je lui ai demandé un jour. J'aurais aimé faire un sport de combat quand j'étais plus jeune, mais mes parents voulaient pas, ils trouvaient ça trop dangereux. Parce que c'est pas dangereux d'être dans l'incapacité de se défendre ? Déjà en tant que fille je suis une cible facile puis bon, sans mentir, je suis pas du genre très musclée. Taeho répète sans cesse que je suis fragile de l'extérieur et que je risque de me faire mal tellement en moi je suis tout le contraire. Il a sûrement raison.

Je sors de chez moi le skate sous le bras. J'envoie un message à mon frère pour lui dire que je viendrai bosser en fin d'après-midi mais qu'il n'hésite pas à me dire si c'est la folie, auquel cas je viendrai l'aider. Je dévale la pente de l'université avec mon skate. Si mes parents me voyaient, ils me tueraient. J'emprunte la grande avenue en direction de Hapjeong puis je continue sur la droite pour me rendre au parc. Je me rappelle être venue par ici à l'époque où je venais seulement pour les vacances. Le stade de foot où je venais souvent traîner les nuits d'été de vacances a disparu. Mais le grand parc près de l'ancien stade lui est bel et bien encore là. Je me rend au milieu de la grande pelouse près de l'entrée et envoie un message à Jun pour lui indiquer où je suis et comme quoi je suis bien arrivée.
(c) AMIANTE
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Avatar : Im Jae Beom ; JB (GOT7)
Messages : 35
rps : 2
Date d'inscription : 23/12/2015
avatar
Libertaire
Libertaire
MessageSujet: Re: runnin' ] jun & aya   Dim 10 Jan - 11:39:37

Jour de congés. Jun n’avait rien prévu de la journée, mais l’idée de rester seul et sans rien faire de la journée lui était souvent insupportable. Il s’était néanmoins accordé une grâce matinée, avant de sortir quelques temps pour aller faire un jogging du côté de Seodaemun-gu : au moins, là-bas, il était sûr de ne pas avoir d’ennuis. Quand, harassé et en sueur, il se décida à rentrer chez lui, il eut la bonne surprise de voir qu’il avait reçu un message d’Aya. Celle-ci lui demandait s’il était d’accord pour lui enseigner quelques bases de taekwondo. Enjoué – aussi bien à l’idée de pouvoir voir du monde, que de partager ce qu’il avait appris pendant ses années à l’académie, il répondit bien évidemment par la positive. La jeune femme donna alors le parc de Mapo comme lieu de rendez-vous.

Jun s’empressa de se préparer. Douché et apprêté de vêtements adaptés, il ne perdit pas plus de temps pour se rendre au pas de course à l’endroit fixé. Il reçut en chemin un nouveau message de la libertaire, lui confirmant qu’elle était bien arrivée, et qu’elle l’attendait non loin de l’entrée. Se hâtant, il arriva dans les cinq minutes suivant la réception du message.

Aya était bien là, l’attendant sagement. Il la salua de loin d’un geste de main, criant son nom : « Aya ! » Trottinant pour la rejoindre, il lui fit une accolade rapide pour la saluer. « Désolé pour l’retard. Ça fait plaisir de te voir ! » ajouta-t-il avec un large sourire. Il s’enquit rapidement de la tenue de la jeune femme, la regardant de haut en bas. Elle était vêtue d’un simple jogging. Parfait. « Parée ? » demanda-t-il, plus par rhétorique qu’autre chose. Et puisqu’il avait tout de même été étonné de recevoir cette requête, il interrogea aussitôt : « Je savais pas que tu voulais te mettre aux arts martiaux. Qu’est ce qui t’a poussée ? »

Il amorça quelques parts, histoire de trouver un endroit calme où ils ne dérangeraient personnes. Le temps qu’ils n’élisent domicile quelque part, il poursuivit, toujours plus curieux : « Y’a des trucs en particulier que tu voudrais apprendre ? » Il imaginait qu’Aya était débutante. De fait, il avait déjà une petite idée des techniques qu’il pourrait lui apprendre, histoire de commencer tranquillement. Qui plus est, cette séance était une occasion parfaite pour se dérouiller. Pas que Jun ait perdu de se technique ; mais forcément, depuis que la guerre était terminée, il pratiquait bien moins assidument qu’auparavant… Et les occasions où il pouvait montrer être capable de faire des tchaguis proches de la perfection manquaient quelques peu. Le jeune homme ne manqua pas de faire preuve de son enthousiasme, d’ailleurs ; « J’suis content d’pouvoir te montrer deux-trucs. »

Trouvant finalement un endroit à leur convenance, les deux jeunes gens s’arrêtèrent. Jun se débarrassa rapidement de ses affaires. Il se mit ensuite en face d’Aya, le dos bien droit, avant de se pencher légèrement en avant, comme la pratique l’exigeait, ne s’étant pas défait des vieilles habitudes.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Avatar : Heize
Messages : 172
rps : 0
Date d'inscription : 05/01/2016
avatar
Libertaire
Libertaire
MessageSujet: Re: runnin' ] jun & aya   Dim 10 Jan - 20:11:45

RUNNIN'
Je n'ai pas attendu longtemps avant l'arrivée de Jun à l'endroit que je lui avais indiqué par message. Je suis content de le voir, j'ai l'impression que ça fait un moment que je ne l'ai pas croisé. Il vient jusqu'à moi et me serre dans ses bras pour me saluer. « Hey Jun, tu n'as pas eu trop de mal à trouver le chemin ? » La première chose sur laquelle il me questionna fut la raison qui me poussait à lui avoir demandé de m'apprendre le Taekwondo. Alors qu'on se mit à la recherche d'un endroit plus approprié pour l'apprentissage, je lui explique. « Et bien tu sais, je suis une fille comment dire, un peu fragile de l'extérieur, tu vois ? Donc apprendre deux trois trucs de Taekwondo qui pourraient être recyclé en auto-défense, ça serait pas mal. » Et puis lorsqu'il me demanda ce que je voulais apprendre plus particulièrement je ne savais pas trop. « C'est à toi de me dire ce qui est le mieux pour moi. J'imagine que des blocages ce serait un bon début nan ? Je ne compte pas attaquer mais surtout me défendre. » Je suivis mon ami jusqu'à un endroit convenable qu'on avait fini par trouver. Je me mis à faire quelques étirements rapides, ne sachant pas trop y faire pour les arts martiaux, je préfère ne pas faire n'importe quoi. Puis je tente de le suivre, dans le moindre de ses mouvements. Il se tient droit, déjà une chose qu'il va falloir que je corrige, j'ai tendance à toujours être affalée. Puis il me salue. « Hmm j'imagine que c'est d'usage lors de combats officiels, mais tu m'en voudras pas si je zappe cette partie le jour où on m'agresse ? » Je dis ça sur le ton de l'humour évidemment, je suppose que lorsqu'on pratique ce genre de sport on respecte une rigueur. J'en aurais bien eu besoin moi mais bon, c'était le choix de mes parents, c'est le passé. « Est-ce que n'importe qui peut pratiquer cet art martial ? Ou alors il faut avoir une condition physique particulière ? Autant te le dire tout de suite, j'ai plus d'abdos depuis une bonne année. » Je me suis toujours demandé si c'était vraiment nécessaire d'avoir des muscles ou quoi pour ce genre de pratique ou si tout est dans le mental, la volonté ou je ne sais quel autre truc. Je tente de faire comme j'ai vu dans de nombreuses vidéos. Ils ont l'air complètement relâché, enfin genre les épaules basses, une façon de se déplacer rapide et vive, mais je me contenterai pour le moment de simplement monter mes poings devant le visage. La garde je crois. J'ai quand même tenté de me renseigner un minimum avant de venir, je ne veux pas être ce genre d'élève relou à qui on doit tout apprendre de A à Z. Si on peut directement passer à B...
(c) AMIANTE
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Avatar : Im Jae Beom ; JB (GOT7)
Messages : 35
rps : 2
Date d'inscription : 23/12/2015
avatar
Libertaire
Libertaire
MessageSujet: Re: runnin' ] jun & aya   Ven 15 Jan - 17:44:05

« Nan, pas de soucis ! » répondit simplement Jun à la question posée par sa vis-à-vis, non sans lui adresser un clin d’œil complice. Ils ne tardèrent pas à se mettre en marche pour trouver un endroit approprié pour leur affaire. Le jeune homme interrogeant Aya sur ses motivations pour découvrir le taekwondo, la concernée expliqua qu’avoir quelques bases d’auto-défense ne pourrait pas être un mal pour elle. « Ho, je vois. » acquiesça Jun. « Tu as souvent des ennuis ? » demanda-t-il, sa voix étant cette fois-ci empreinte d’une légère inquiétude.

Quoi qu’il en soit, Aya ne semblait pas trop savoir par où commencer. Chose pour laquelle l’ancien académicien ne pouvait guère lui en tenir rigueur. Et étant donné qu’elle semblait motivée par l’aspect auto-défense de la pratique, Jun voyait un peu mieux par quelles prises il pouvait commencer. Il opina le temps qu’elle n’explique ce qu’elle souhaitait. « Je vois le genre ! On va voir pour le ho-shin-soul du coup… » reprit-il, songeant aux techniques que cette pratique impliquait. « Du self-defense, quoi. Pile poil ce qu’il te faut ! » poursuivit-il, lèvres arquées par un sourire.

S’arrêtant un peu à l’écart, Jun se débarrassa de ses affaires avant de saluer la jeune femme. A son tour, Aya se tint plus droite, avant de plaisanter au sujet de la courbette de mise. « Ha… Oui, j’pense que ça ira ouais ! » dit Jun, non sans lâcher un petit rire. « Les vieilles habitudes, tout ça… » continua-t-il, plus pour lui-même qu’autre chose. Pour ce qui était de la forme physique… « A haut niveau, c’est important de travailler la force physique, ouip. Mais pour c’que j’vais te montrer aujourd’hui, j’pense que ça ira, t’inquiètes pas. »

Prêt à enchaîner, un petit sourire amusé arqua à nouveau les lèvres de Jun quand il vit Aya lever les coudes, en position de garde. Ayant une idée en tête, il commença. « Okay, j’vais t’montrer un truc au cas-où quelqu’un te choppe au poignet. » Situation lambda, en somme. Il tendit le poignet gauche, faisant signe à Aya de l’attraper. Quand elle eut refermé sa poigne dessus, Jun poursuivit. « Là, tu retires ton poignet, rapidement. » Ce faisant, d’un geste rapide, il extirpa le poignet saisi de la paume de la jeune femme. « Et là… » D’un geste calme, il mima un coup revers avec le dos de la main gauche, avant de ramener bras droit au niveau de la gorge de la jeune femme. Il poussa doucement, plaçant sa jambe derrière les mollets d’Aya, afin de la faire basculer en arrière, jusqu’au sol. Une fois la jeune femme par terre, il garda sa main gauche resserrée sur le col du pull de la libertaire, avant de mimer un coup direct de la main droite, en direction de la gorge. « Tu vois le genre ? Ca marche aussi si t’arrives pas à dégager ton poignet, tu pourras toujours faire basculer ton adversaire au sol en frappant de l’autre main et en plaçant ta jambe derrière ses mollets. Puis un bon coup dans la carotide, en général, ça dissuade. » dit-il en relâchant sa prise.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Contenu sponsorisé

MessageSujet: Re: runnin' ] jun & aya   

Revenir en haut Aller en bas
 

runnin' ] jun & aya

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
New World Disorder  ::  :: Mapo-Gu :: Parc-