AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez | 

 

 a smile can change the world w/ Suyin

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Avatar : song jieun (secret)
Messages : 27
rps : 2
Date d'inscription : 06/01/2016
avatar
Libertaire
Libertaire
MessageSujet: a smile can change the world w/ Suyin   Sam 9 Jan - 2:11:49

a smile can change the world
tenue 1 + Pour la première fois depuis bien longtemps, Lihua avait pu dormir une bonne partie de la matinée. C’était tellement rare désormais, mais la journée d’hier elle avait eu une très très très longue journée, commençant alors que le jour n’était pas levé et finissant alors que la nuit était tombée depuis bien longtemps. Et aujourd’hui, elle était de garde de nuit, donc elle ne travaillait pas avant ce soir. Elle allait pouvoir en profiter un peu. Malheureusement Shen n’était pas là, elle ne voulait pas vraiment savoir exactement ce qu’il faisait. Tant qu’il rentrait en un seul morceau et sans – ou alors très peu – d’égratignures, elle était heureuse et soulagée.

Trainant un peu dans l’appartement qu’ils partageaient désormais, elle avait eu l’idée de contacter Suyin pour qu’elles puissent se voir cet après-midi, passer un peu de temps ensemble. Si on lui avait dit qu’elle verrait la chinoise en dehors de l’hôpital, qu’elles deviendraient amies à l’époque où elle l’avait soigné de plusieurs blessures dû à des violences sans aucun doute ménagères, elle n’y aurait pas cru. Suyin avait été si distante et froide que Lihua l’avait regardé partir après l’avoir soigné, un poids sur le cœur, certaine de la revoir dans un encore plus mauvais état la prochaine fois. Elle n’avait pas eu tort, mais elle avait quand même eu la surprise de la voir arriver accompagnée d’une personne qui semblait bienveillante à son égard et ça l’avait rassuré. Ce n’est que plus tard qu’elle l’avait revu, alors qu’elle lui avait proposé subitement d’aller boire un café. La surprise passée, la chinoise avait sauté sur l’occasion. Ces derniers temps, elle était toujours ravie de voir à quel point Suyin s’ouvrait de plus en plus. Sans doute dû à l’homme qui partageait sa vie. Elle était bien heureuse pour elle.

Se préparant rapidement, sachant que son amie ne tarderait pas, elle prit néanmoins trop de temps à trainer devant la télé, que l’interphone sonna alors qu’elle finissait tout juste de s’habiller. Allant lui ouvrir, elle déverrouilla la porte d’entrée qu’elle entrebâilla, le temps que la demoiselle monte les escaliers. Elle en profita pour aller chercher son sac et son manteau avant d’aller accueillir son amie. « Suyin ! Je suis contente de te voir. » dit-elle en enlaçant la chinoise alors qu’elle venait de passer la porte. « N’enlève pas ton manteau, on ressort ! Tu vas m’accompagner quelque part. » dit-elle, un grand sourire aux lèvres, tentant néanmoins de rester mystérieuse. Prenant le bras de son amie, elles sortirent de l’appartement qu’elle referma et descendit les escaliers. « Alors comment tu vas ? Ça fait un moment qu’on ne s’est pas vu ! J’ai tellement de travail à l’hôpital. » Et hop en quelques minutes, elles étaient en train de marcher le long des rues, Lihua entraînant son amie sur le chemin de la zone commerciale.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Avatar : Jung Soo Jung/ Krystal F(x)
Âge : 25
Messages : 35
rps : 1
Date d'inscription : 12/12/2015
avatar
Engagé
Engagé
MessageSujet: Re: a smile can change the world w/ Suyin   Sam 9 Jan - 17:10:13

tenue + La matinée a été longue, il a fallu se lever tôt, comme tous les autres jours après avoir « chassé » la nuit avec Do Jin, afin de se rendre au boulot doucement. Rien de concluant cette nuit, Suyin et Dojin avaient patrouillé un bon nombre d’heures, mais il semblait que même les méchants avaient besoin de l’heure quottât de sommeil. Ils sont rentrés aux alentours des trois heures du matin, la Chinoise se leva trois heures plus tard. Néanmoins, ça n’est pas ce qui l’embête le plus, elle n’a jamais été une grande dormeuse, et ce, même quand elle vivait en Chine. Non, son plus gros problème c’est son sang-froid quasi inexistant qu’elle a du garder toute la matinée, parce que soudainement, tous ses clients semblaient s’être levés du pied gauche. « Madame, pourquoi vous avez le curry jaune mais pas le rouge, Hein ! Pourquoi ? », « Ah non mais il est hors de question que j’achète un choux à ce prix là, je veux un rabais immédiat » ! « Madame c’est sale par ici », « Oh toi là, pourquoi tu portes pas mon sac ? »… Suyin a cru imploser et sourire à ces impolis à été la tâche la plus difficile qu’elle ait du exécuter dernièrement.

Fort heureusement, cet après-midi, elle ne travaille pas, après tout elle n’a qu’un temps partiel, et ça l’arrange bien comme ça pour le moment. Do Jin et elle vivent bien avec leur deux salaire et si un jour il le faut pour leur survie, elle passera à un temps plein. Si seulement, elle pouvait vivre de son art… Mais pour ça, faudrait-il encore l’exposer. Quelques frissons par-ci, d’autres par là, elle marche à pas rapide dans la rue, observant les moindres recoins qui se cachent. Ce n’est pas du jour au lendemain que ses souvenirs vont s’effacer et la peur de voir débarquer Ren d’un de ces recoins lui fait toujours aussi peur. Marcher seule, se promener seule, être seule, ça n’est vraiment pas son truc. Suyin se rend chez Li Hua quelque peu excitée de la revoir, même si elle le nie totalement. C’est qu’elle n’a pas toujours été sympa avec elle, alors elle tente de s’excuser auprès de sa compatriote  chinoise, à sa façon. Enfin, elle arrive au bas de la porte de l’urgentiste, elle toque. Néanmoins, elle n’a même pas le temps de parler, de saluer ni quoique ce soit que Li Hua l’entraîne dehors. Quelque peu stupéfaite, Suyin se laisse faire docilement, en dévisageant d’un air confus celle qu’elle considère inconsciemment comme son amie. Mais elle décide de laisser passer ça et lui sourit timidement avant de lui répondre en Chinois, parce que ça fait du bien de parler sa langue maternelle : « Je vais bien. Tu as beaucoup de travail pourtant t’as l’air épanouie, je t’envie ! Con… Contente pour toi ! » Déclare-t-elle à la fin avant de se racler la gorge, embarrassée. Une fois dans la rue, Suyin se sent mieux qu’avant lorsqu’elle était seule, mais ses regards se perdent quand même sur quelques ruelles sombres au lieu de s’extasier devant des paires de chaussures. Enfin, une question qui aurait du lui venir en tête plutôt lui fait tilt : « On va où au fait ? ».


Love is the only way
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Avatar : song jieun (secret)
Messages : 27
rps : 2
Date d'inscription : 06/01/2016
avatar
Libertaire
Libertaire
MessageSujet: Re: a smile can change the world w/ Suyin   Dim 10 Jan - 2:30:03

a smile can change the world
tenue 1 + Lihua était toujours contente d’avoir du temps pour elle, malgré qu’elle adore s’occuper des autres, elle aimait aussi et surtout s’occuper et passer du temps avec ses proches. Et voir ses amis la rendait toujours un peu plus joyeuse que d’habitude. Ça la changeait des scènes peu heureuses qu’elle voyait chaque jour à l’hôpital. Impatiente que Suyin vienne sonner à l’appartement, la demoiselle avait flemmardé un moment devant la télévision avant de se décider à aller faire un tour dans la salle de bain pour ensuite s’habiller. Et finalement elle fut presque synchro avec son amie, récupérant son manteau et son sac alors que celle-ci montait les escaliers. Hop, à peine arrivée que la chinoise embarquait sa compatriote sous le bras non sans lui avoir annoncé sa joie de la revoir avec un petit câlin, déclarant qu’elle allait l’emmener quelque part. Elle remarqua la surprise dans ses yeux, mais celle-ci resta docile et prête à la suivre.

Une fois dehors, Suyin, embarquée par Lihua la tornade put enfin s’exprimer et en chinois. Oh cela faisait un moment qu’elle n’avait pas parlé sa langue maternelle, ça lui faisait du bien de l’entendre. A la réponse de la chinoise, la jeune femme lui fit un grand sourire qui ne lui faisait que rarement défaut malgré la fatigue souvent générale avant de répondre, elle aussi en chinois. « En effet, le travail ne manque pas, même si ça ne sera jamais aussi mouvementé que pendant la période de guerre. Les urgences, ce n’est jamais de tout repos mais j’adore ça ! Et toi alors, ton travail comment ça se passe ? » lui demanda-t-elle, curieuse non sans arrêter de marcher, même s’il fallait le dire, quelques boutiques sur le chemin lui faisaient envie. Depuis combien de temps n’avait-elle pas fait un peu de shopping ? Mais pour l’instant, elle avait d’autres projets en tête. Un qui lui tenait particulièrement à cœur depuis un moment. Elle en avait parlé un peu avec Shen, il avait été assez évasif mais n’avait pas dit non. Donc aujourd’hui, elle fonçait, en compagnie de son amie qui s’interrogeait d’ailleurs sur le lieu où elles se rendaient. La chinoise lui fit un beau sourire alors qu’elles atteignaient les environs du centre commercial. « On va dans une boutique spéciale, juste à côté du centre commerciale ! » Passant devant les portes principales, elle continua sa route sur quelques mètres avant de tourner et de s’arrêter devant une façade de boutique. « Tadam ! » s’exclama-t-elle, lui montrant le refuge pour animaux. « J’en ai parlé à Shen il y a peu, je veux absolument un chien et il a vaguement dit qu’il était d’accord. Pas besoin de me le dire deux fois ! Mais je ne veux pas en acheter un dans une animalerie, je veux donner plein d’amour à un de ceux qui ont été abandonné, ils le méritent encore plus ! » C’était tout elle ça. « On y va ? Tu vas devoir être celle qui va me raisonner pour ne pas repartir avec tous les animaux du refuge ! Je compte sur toi ! » dit-elle en riant légèrement avant de rentrer dans la boutique, tenant la porte à son amie.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Avatar : Jung Soo Jung/ Krystal F(x)
Âge : 25
Messages : 35
rps : 1
Date d'inscription : 12/12/2015
avatar
Engagé
Engagé
MessageSujet: Re: a smile can change the world w/ Suyin   Jeu 14 Jan - 14:10:56

tenue + Entendre l’accent de sa comparse chinoise lui fait un bien fou. Suyin se demande comment Li Hua fait pour sourire autant avec le métier qu’elle fait. Elle a beau sauver des vies, c’est bien plus marquant quand un patient meurt. La Chinoise hoche la tête lorsque son amie parle, montrant qu’elle comprend ce qu’elle dit, même si ça peut la laisser perplexe parfois. Elle ne doit pas être assez altruiste pour s’envisager dans un tel métier. C’est trop de responsabilités que d’être médecin. « N’en fais pas trop tout de même. » A la question de Li Hua, Suyin déchanta. Être caissière, ça n’était pas non plus sa vocation, peut-être pas assez le sens du relationnel et un esprit trop tranchant, pas assez de patience, tout ça quoi. « C’est chiant. Y a pas vraiment quelque chose à ajouter. Autant quand j’étais seule je m’ennuyais, autant maintenant ce sont les gens qui m’ennuient. » Non vraiment, elle ne supporte plus ses clients, des petits péteux, des vieilles grincheuses, des jeunes irrespectueux. N’allons tout de même pas dire qu’elle regrette quand elle était séquestrée – jamais elle ne regrettera cette époque – mais au moins elle ne faisait pas face à d’abondantes curiosités humaines qui lui donnaient la migraine. Enfin Suyin lui demande où elles se rendent puisque Li Hua semble quelque peu surexcitée à ce sujet. Néanmoins, la première réponse que lui fournit la demoiselle n’assouvit pas entièrement la curiosité de la Chinoise. Elle la suit donc en se posant mille et une questions sur leur destination. Elles entrent dans le centre commercial, marchant comme des furies jusqu’à une petite façade où le terme refuge, croit-elle, son niveau de Coréen à l’écrit reste encore assez médiocre, est inscrit sur l’enseigne. Suyin est soudainement touchée par les propos de Li Hua – mais ne compte pas le lui dire, trop fière – mais le fait qu’elle veuille prendre un chien dans un refuge, abandonné, ça l’émeut. Parce que Suyin, parfois, elle se sent comme ça et s’estime heureuse d’avoir été recueillie par Do Jin. Pour une fois, Suyin s’autorise un sourire large et sincère, même accompagné d’un petit rire avant d’enclencher le pas avant son amie. « On y va ! Je vais devoir lutter pour pas craquer moi aussi ! » Puis elle entre dans le refuge et déjà beaucoup de regards animaux la font craquer intérieurement.  


Love is the only way
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Avatar : song jieun (secret)
Messages : 27
rps : 2
Date d'inscription : 06/01/2016
avatar
Libertaire
Libertaire
MessageSujet: Re: a smile can change the world w/ Suyin   Mar 26 Jan - 22:08:15

a smile can change the world
tenue 1 + Lihua n'avait pas vraiment l'occasion de s'exprimer en chinois, mis à part avec Suyin et très occasionnellement à l'hôpital lorsque des patients chinois se retrouvaient aux urgences, cela lui faisait toujours plaisir de parler sa langue maternelle. S'exprimant joyeusement, la demoiselle lui raconta ses aventures aux urgences en tant que nouvellement médecin. "Ne t'inquiète pas pour moi." dit-elle pour la rassurer avant de s'intéresser au travail de sa compatriote qui ne semblait pas emballée par son emploi. La demoiselle hocha la tête, compatissante avant de rajouter à sa suite. "Je comprends, tu n'as pas pensé à regarder ailleurs sinon ? Par exemple, dans une bibliothèque ? C'est plutôt calme, surtout dans une bibliothèque où tu passerais tes journées entourée de livres, y a rien de mieux je trouve !" Y a toujours un moyen de trouver du positif quelque part. Elle était même prête à aider Suyin si celle-ci décidait de chercher une nouvelle voie. Tout en discutant, la chinoise entraîna son amie jusqu'au centre commercial, impatiente d'arriver à destination qu'elle garda encore secrète pour l'effet de surprise. Une fois devant le refuge, la jeune femme lui expliqua pourquoi elle s'y était rendue plutôt que dans une animalerie, lui confiant sa folle envie d'avoir un chien. Envie qu'elle avait depuis un moment déjà. Le sourire franc qu'elle vit sur les lèvres de la chinoise lui fit plaisir et elle rit à sa suite, rajoutant un "Mais tu peux craquer voyons ! Ce n'est pas moi qui vais t'en empêcher." d'un air innocent avant d'ouvrir la porte de l'établissement. Déjà  cela s'annonçait dur de ne repartir qu'avec un seul chien, des petits chats lui faisaient de l'oeil. "Oh mon dieu, ils sont tellement adorables et tout mignons." dit-elle en soupirant devant les cages qui renfermaient les boules de poils. "Mais je suis là pour un chien, ne pas craquer, ne pas craquer et acheter tout le refuge." clama-t-elle d'une voix qui se voulait décidée, mais bien trop sensible à tous ces petits êtres. Lihua réussit à trouver le chemin des chiens et commença à s'aventurer dans les allées. "Mais regarde moi comment ils me regardent, ils me demandent tous de les prendre avec eux." Elle jeta un coup d'oeil à Suyin. "Alors tu n'as pas encore succombé ?" lui demanda-t-elle en souriant.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Avatar : Jung Soo Jung/ Krystal F(x)
Âge : 25
Messages : 35
rps : 1
Date d'inscription : 12/12/2015
avatar
Engagé
Engagé
MessageSujet: Re: a smile can change the world w/ Suyin   Dim 31 Jan - 20:49:03

tenue + Suyin hoche la tête. Si son amie se dit bien dans son travail, alors elle se doit de la croire, alors elle lui sourit simplement. Ensuite, Li Hua lui demande si l’engagée n’a jamais pensé à se reconvertir, à voir ailleurs. Si, bien sûr qu’elle y a pensé et ce, même plusieurs fois. Mais dans quoi se tourner ? Elle n’en a aucune idée, et peut de chose lui plaît. « Je… Je lis pas beaucoup ». Et encore moins en Coréen. Pour être bibliothécaire dans ce pays, vaut mieux bien maîtriser la langue, et ça n’est pas du tout son cas. Elles continuent de discuter, comme de bonnes vieilles amies tout en se rendant au refuge tant convoité par son amie chinoise. Enfin dans la bâtisse, Suyin rit légèrement quand Li Hua déclare qu’elle ne l’empêcherait pas de ressortir avec un animal. « Toi oui, mais Do Jin, je suis pas sûre.  » Elle n’a encore jamais discuté de ce genre de chose avec lui, néanmoins, elle ne peut se dire qu’il n’aime pas les animaux. Elle est certaine, au fond d’elle, ou du moins elle se persuade, qu’il adorerait avoir une petite boule de poil chez lui. Qui sait ? C’est qu’elle commence à faire un caprice intérieur et qu’elle a peur de ne pouvoir résister à la tentation d’offrir une famille à l’un de ces animaux. Alors que Li Hua semble s’extasier devant tous ces mignons, Suyin s’est éloignée d’elle sans le faire exprès, comme hypnotisée par le regard d’un jeune chat, sûrement adolescent car encore assez petit et vif comme un chaton mais robuste comme un adulte. Celui-ci, tout noir, le regard vert, semble la fixer fièrement, majestueusement et la Chinoise se sent aspirée par ses yeux. Elle craque, et non lentement, elle a craqué en fait, déjà. Un des gérants du refuge s’approche de la Chinoise tandis que celle-ci appelle du regard son amie, ayant trop peur de ne pas bien se faire comprendre et surtout parce qu’au départ, c’est pas pour elle qu’elles sont venues. Elle attend qu’elle vienne et Suyin dit au gérant : « Mon amie aimerait adopter. » et son regard se jette à nouveau sur le fier chat noir.


Love is the only way
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Avatar : song jieun (secret)
Messages : 27
rps : 2
Date d'inscription : 06/01/2016
avatar
Libertaire
Libertaire
MessageSujet: Re: a smile can change the world w/ Suyin   Sam 27 Fév - 16:30:48

a smile can change the world
tenue 1 + Lihua aurait bien aimé que Suyin puisse trouver un travail qui lui plaise plus que celui qu’elle occupait actuellement. Lui proposant une idée, celle-ci n’eut pas l’effet espéré. Bon ce n’est pas grave, elle aurait peut-être d’autres idées en chemin ou bien Suyin aura un jour une révélation pour un métier en particulier. En tout cas, ce qui était sûre c’est que son amie aura toujours son soutien quoi qu’il arrive. Discutant d’autres sujets jusqu’à leurs arrivées au centre commerciale, Lihua entraîna son amie au lieu qu’elle convoitait depuis quelques jours. Elle avait déjà repéré ce petit refuge depuis un moment et elle trouvait ça bien mieux d’adopter un petit être qui n’avait pas eu de chance parmi sa première famille, mais qui méritait tout autant d’amour que ceux en animalerie, si ce n’est plus. La chinoise avait tellement hâte de trouver la petite boule de poils qui ferait craquer son petit cœur de faible envers les animaux. Elle avait aussi hâte de voir la réaction de Shen, après tout ils en avaient parlé mais ce matin elle ne lui avait pas dit alors qu’il partait qu’elle comptait l’adopter aujourd’hui même. Cela ferait une bonne surprise n’est-ce pas ?

Encourageant Suyin à se décider pour prendre aussi une petite boule de poils, pourquoi pas un chaton tout mignon, elle sourit en l’entendant mentionner son petit ami dont elle n’était pas sûre de l’avis concernant une adoption d’animaux. « Oh vu la façon dont tu me parles de lui, il a l’air tout à fait gentil, je suis sûre qu’il serait d’accord ! » Une fois dans la boutique, Lihua fondait à vue d’œil devant toutes ces adorables petites bêtes qui lui faisaient tous de l’œil. Ah elle allait adopter tout le refuge si personne ne l’arrêtait. Après avoir craqué plusieurs fois, elle se redressa pour retrouver son amie qui venait d’être aborder par un membre du personnel. Elle vit à son regard que celle-ci éprouvait une légère peur de ne pas tout comprendre ce qu’il disait. C’est qu’elle avait fait des progrès en coréen, mais le chinois restait son dialecte. A ses côtés, Suyin expliqua sa venue avant que Lihua ne remarque que son regard venait de dévier sur un chaton près d’eux. Elle rajouta alors avec un grand sourire : «  Mon amie aussi aimerait adopter, j’en suis sûre, n’est-ce pas ? » avec un petit coup de coude. Laissant la chinoise craquer intérieurement, l’infirmière discuta un peu avec le gérant qui l’entraîna vers des cages où de jeunes chiots se mirent à japper à leur arrivée. « Ceux-ci font partie d’une portée abandonné à la naissance, on les as retrouvé dans la rue, dans un carton. Après vous avez des un peu plus âgés, juste ici. Ils ont tous connu un foyer qui malheureusement n’en a plus voulu. La majorité trouve les bébés trop encombrants, car ils n’en voulaient pas ou bien parce qu’ils ne s’attendaient pas à ce que cela soit aussi prenant de s’en occuper. » lui expliqua-t-il alors qu’elle regardait un à un les chiens mentionnés. C’est qu’elle hésitait de plus en plus. Lihua fixait la cage contenant de jeunes chiots, tous la regardait avec leurs petits yeux remplis d’amour. « Suyiiiiin ! Viens voir ! » Elle attendit que la demoiselle la rejoigne. « Regarde comme ils sont tous adorables. J’ai du mal à me décider. Et toi ? Tu vas succomber ? » demanda-t-elle avec un grand sourire.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Contenu sponsorisé

MessageSujet: Re: a smile can change the world w/ Suyin   

Revenir en haut Aller en bas
 

a smile can change the world w/ Suyin

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» she's gonna change the world someday - brooke
» Yu-gi-oh! World Championship 2009
» SMALL WORLD
» forge world AERONAUTICA
» Clipper Round The World - Cinquième étape

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
New World Disorder  ::  :: Seodaemun-gu :: Centre commercial-