AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez | 

 

 joohee x show is over

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Avatar : Im Jae Beom ; JB (GOT7)
Messages : 35
rps : 2
Date d'inscription : 23/12/2015
avatar
Libertaire
Libertaire
MessageSujet: joohee x show is over   Jeu 7 Jan - 20:56:08

show is over
La musique lui transperçait les tympas, l’odeur de sueur et d’alcool se mélangeant dans ses narines, Jun suffoquait et peinait à se frayer un passage au milieu des clients accoudés au comptoir. Mais il y tenait. Il ne se laissait pas le choix. Il devait réussir à trouver une bonne place, aussi proche que possible de la scène. Entre deux hommes en costume, où un espace de quelques centimètres se laissa deviner, il décida de se faufiler. Il hissa d’abord un bras, demanda pardon, passa l’épaule et le torse. Il fut écrasé entre les deux masses qui rechignaient à bouger, mais peu importait ; le spectacle se déroulit juste sous ses yeux.

Une jeune femme, lascive, se déhanchait sur scène. S’il n’était pas énervé, Jun aurait probablement apprécié le spectacle ; il n’était pas aveugle. Mais pour l’heure, il n’avait pas le cœur à profiter de la chose, et ce malgré la petite fortune qu’il avait payé pour entrer dans le club. A dire vrai, il se maudissait même d’être ici. Il ne voulait pas, vraiment. Mais quand une vague connaissance était venue lui rire au nez en disant qu’il avait vu son ex-copine travailler ici – et que même pire, il avait bien apprécié le spectacle, Jun avait vu rouge. Le type saisi par le col lui avait finalement lâché le nom du club, ainsi que le nom de scène de Joo Hee… Avant de rire à nouveau. Une belle soirée partie en éclats.

Le jeune homme avait donc rejoint Yongsan-gu d’un pas pressé en suivant les indications de son téléphone. Il savait juste qu’il voulait sortir Joo Hee de là. Ou au moins la voir, puisqu’il n’avait pas eu une seule nouvelle depuis leur rupture. Mais maintenant qu’il était là… Il devait se l’avouer ; il se trouvait un peu con. Qu’allait-il bien pouvoir faire, alors qu’elle serait en train de danser sur scène ? La regarder se déhancher sous le regard avide d’autres hommes ne ferait que le rendre fou et il repartirait encore plus énervé qu’à son arrivée, il le savait pertinemment.

Un court instant, il hésita à rebrousser chemin… Mais une fois annonça l’arrivée de Ruby, la prochaine danseuse. Des portes recouvertes de petits strass au fond de la scène coulissèrent, une nouvelle musique succéda à la précédente… Et Joo Hee apparut, ses formes généreuses ressortant sous une lumière tamisée. La démarche féline, elle avança jusqu’au-devant de la scène pour commencer sa danse… Et il n’en fallut pas davantage à Jun pour reculer de sa place. Mais pas pour prendre la direction de la sortie ; non, non. Il balaya la salle du regard, la mâchoire serrée, pour trouver comment monter sur scène. Il aperçut un petit escalier au fond de la salle, menant directement à la scène. Devant lequel se tenait un colosse. Logique. Mais Jun ne réfléchit pas. Il fonça, réussit de justesse à passer à côté du vigile… Et là, il devait vraiment foncer. A grandes foulées, il gravit les marches, traversa la scène d’un pas rapide pour arriver à la hauteur de Joo Hee, dont il recouvra les épaules de sa veste, qu’il avait gardé au bras jusqu’à là. De grands gestes des bras, il signifia au public que le show était terminé, tentant même de crier pour se faire entendre ; « MERCI, MAIS C’EST TE… »

Il n’eut pas le temps de terminer. Bien sûr, le vigile avait eu le temps de le rattraper. Et quand bien même Jun était agile et doué en corps à corps, il n’avait clairement pas l’avantage du gabarit face à ce type, qui l’enserra par derrière pour le mener hors de scène. Foutu à la porte et copieusement engueulé – on lui fit bien comprendre qu’il était hors de question qu’il remette les pieds ici, Jun pesta en silence de longues minutes devant le club, faisant les cent pas. Quel crétin il faisait, se maudit-il… Cette intervention ne lui apporterait strictement rien, il le savait.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Avatar : kim seolhyun (aoa)
Messages : 45
rps : 3
Date d'inscription : 06/01/2016
avatar
Enragé
Enragé
MessageSujet: Re: joohee x show is over   Ven 8 Jan - 2:34:42

show is over
tenue 1 + tenue 2 + Joo Hee avait le regard fixé sur son reflet dans le miroir. Non par narcissisme, plutôt par habitude. Elle était en train de finir de se maquiller, passant le bâton rouge sur ses lèvres avant de tapoter doucement du bout des doigts pour réarranger à sa manière. Un soupçon de poudre et elle était prête. Il lui restait encore quelques bonnes minutes avant que cela soit son tour de danser sur scène. Ensuite elle irait voir si des clients avaient réservé des shows privés, généralement il y en avait cinq par soir, dès fois un peu plus, cela dépendait des jours. La jeune femme souffla, non par lassitude, mais toujours pas habitude, pour se forcer à ressembler à chacune de ses filles qui l’entouraient. L’expression d’une quelconque émotion était désormais un habitus, intégré afin de paraître comme les autres, dès fois entrecoupé de sautes d’humeur intempestives ou non. Relevant les yeux alors qu’on l’appelait pour lui indiquer qu’elle passait juste après, elle se redressa et se dirigea, assurée, jusqu’au passage qui menait à la scène principale.

Elle ignora les tentatives d’interactions et les regards avides du personnel technique du club alors qu’elle attendait que sa collègue retourne dans les coulisses. Cela ne faisait que quelques semaines qu’elle travaillait ici, mais déjà elle avait réussi à se faire une réputation, autant du côté des clients que de son employeur et de ses collègues. Malgré son manque d’émotions, elle réussissait à merveilles à exalter les hommes qui venaient, aiguisant un désir palpable. Elle ne doutait pas que son corps fasse une bonne partie du travail, ensuite elle avait très bien réussi à cerner la gente masculine pour agir comme ils voulaient qu’elle agisse. Ils étaient tous pareils à ses yeux. Si faible. Parler du sexe fort les concernant l’avait toujours amusé – dans la limite du possible la concernant.

C’était son tour. Elle ramena ses cheveux à l’avant d’un geste lent et passa la porte alors qu’une musique se faisait entendre. Elle rejoignit le devant de la scène, féline et lascive, les gestes souples. Ses mains glissant le long de son corps, comme si elle invitait les hommes qui la regardaient à s’imaginer leurs mains à la place des siennes, elle laissa ses hanches se mouvoir au rythme de la musique. Mais elle ne put pas continuer bien longtemps, elle sentie des pas rapides en approche sur la scène, comme si on pressait le pas. Elle n’y prêta guère attention jusqu’à ce qu’une silhouette vienne s’interposer à tous ces regards désireux qui la dévisageaient. Elle reconnut immédiatement Jun. Ce dernier venait de poser une veste sur ses épaules, tentant vainement de la couvrir. Elle n’eut pas le réflexe de le repousser, surprise par cette intervention mais le vigile la devança. Il venait d’attraper Jun avant de le trainer hors de la scène et sans aucun doute jusqu’à la porte de sortie. Elle le suivit des yeux, l’air hautain avant de rejeter ses cheveux en arrière, laissant la veste retomber au sol pour reprendre sa danse. Les clients imperturbables reprirent leur contemplation. Elle savait d’avance qu’elle allait devoir s’expliquer à son patron. « Enfoiré… » murmura-t-elle, les dents serrées.

Mais son employeur était un homme comme tous les autres, plus enclin même à succomber aux charmes des formes féminines qui se mouvaient devant ses yeux. Joo Hee eut juste à se pencher un peu, laissant entrevoir son décolleté, une moue ennuyée et boudeuse aux lèvres pour se faire pardonner de cette intrusion. Elle avait nommé Jun comme un fan trop possessif à l’imagination débordante, s’assurant qu’il avait une relation privilégiée avec elle. S’il savait. En pause pour l’instant, elle hésita. Elle fixa la veste du garçon qu’elle avait récupéré en quittant la scène. Il venait de lui donner une occasion de se défouler un peu. Après tout elle ne l’avait pas revu depuis qu’il avait cru pouvoir revenir dans sa vie après l’avoir abandonné pendant plusieurs semaines. Récupérant la veste, elle se rhabilla décemment et sortie par l’arrière. Remontant une ruelle, elle tourna pour se retrouver dans la rue qui accueillait son lieu de travail. Elle aperçut Jun qui faisait les cent pas devant. Son corps se raidit immédiatement, son regard devient hautain de nouveau et froid. La démarche fière, elle s’avança mais s’arrêta à une bonne distance. Elle lui jeta sa veste, ne se préoccupant pas de savoir où elle allait atterrir. « Tu peux t’estimer chanceux que je ne l’ai pas mis directement dans la benne à ordure. » Son regard devient plus féroce en se fixant au sien. « Ne recommence plus ja-mais ce que tu viens de faire où je te jure que tu vas le regretter. Amèrement. » Il connaissait sa spécialité à Persés. Elle sortit de sa poche arrière un paquet de cigarette et un briquet et s’alluma un cylindre avant de lui tourner le dos, l’ignorant royalement, remettant le reste dans sa poche. Elle alla s’appuyer contre le mur et fixa un point droit devant elle, une effrayante neutralité s’affichant sur son visage.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Avatar : Im Jae Beom ; JB (GOT7)
Messages : 35
rps : 2
Date d'inscription : 23/12/2015
avatar
Libertaire
Libertaire
MessageSujet: Re: joohee x show is over   Ven 8 Jan - 18:09:04

show is over
Jun se maudissait profondément. On lui avait donné l’occasion de pouvoir retrouver la trace de Joo Hee. Et tout ce dont il avait été capable, c’était de foncer la tête la première dans le mur, sans réfléchir, sur l’impulsion. Il l’admettrait sans gêne aucune : voir son amoureuse se trémousser sur scène sous le regard avide d’autres hommes lui avait fait mal. Mais étrangement… Il n’en voulait pas vraiment à la principale concernée, en fait. Depuis qu’il était chez les libertaires, on lui avait bien fait comprendre que les femmes étaient libre de faire ce qu’elles voulaient de leur corps, sans qu’il n’ait rien à y redire. Et même mieux : il était plutôt censé prendre leur défense, du moment que cette décision était leur, et non pas celle d’un tiers. Mais bon… Jun ne pousserait pas le « vice » jusqu’à là. Il était évident qu’il aurait tout de même préféré voir Joo Hee faire un autre travail. Pourquoi s’était-elle engagée là-dedans d’ailleurs ? La réponse lui semblait être aussi nébuleuse que la raison pour laquelle elle avait rejoint les enragés, en fait…

Qu’attendait-il donc ici, à faire les cent pas ? Lors de leur dernière rencontre, le jeune homme avait bien compris que l’ancienne académicienne refuserait de le revoir. Et ce n’était sûrement pas son irruption sur scène qui allait changer la donne. Mais voilà. Pour l’heure il voulait juste se maudire en faisant les cent pas, en attendant que ça passe… Et le destin sembla tourner en sa faveur. L’écho de pas au bout d’une ruelle remonta à ses oreilles, il leva le regard et reconnut immédiatement la silhouette élancée de Joo Hee. Il écarquilla les yeux, n’étant pas sûr d’y croire. Elle voulait bien lui parler ! Comme quoi, il avait bien fait d’agir comme il l’avait fait. Peut-être même qu’elle lui dirait qu’elle avait trouvé ça mignon, et que…

Non. Sa veste lui fut juste balancée sans grande attention, tandis qu’un regard furieux lui est adressé. Et ensuite, des menaces. Jun se baissa pour récupérer sa veste tomber dans un semblant de restant de flaque – quitte à avoir la lose, autant que ça soit jusqu’au bout, avant de regarder timidement dans la direction de Joo Hee. Il lui adressa une moue ennuyée, le regard un peu fuyant. « J’suis désolé… » souffla-t-il, tout en remuant la tête. Et puis… Il fronça les sourcils, un peu. Il releva les yeux vers son amoureuse. Son expression était toujours celle de l’ennui et des remords, mais son regard, lui, se fit bien plus déterminé. « En fait… Non, je suis pas plus désolé que ça. Okay, c’était nul de ma part d’avoir agi sur un coup de tête comme ça, mais… Pourquoi tu fais ça, Joo Hee ? » demanda-t-il. Et sa question était tout aussi bien à propos de son choix de carrière que de celui de clan.

La jeune femme ne sembla pas prompte à s’attarder davantage avec elle. Elle sortir un paquet de cigarettes, en alluma une glissée entre ses lèvres, avant de filer s’appuyer contre un mur à quelques mètres de là. L’expression – ou plutôt la non-expression, qui figea ses traits fit un petit pincement de cœur à Jun. Il resta quelques courtes secondes à la regarder sans trop savoir que faire, ni que dire… Avant qu’une fois encore, il décida d’agir sans trop réfléchir. Il s’avança vers elle. : « Tu m’en passes une ? » demanda-t-il avec un petit sourire. Pourquoi ? Il n’en savait foutrement rien. Il n’avait fumé qu’une fois et avait détesté ça. Mais là, il avait besoin d’un prétexte pour rester encore quelques minutes dans le coin, et c’était la seule idée qui lui était venue. Du pur génie.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Avatar : kim seolhyun (aoa)
Messages : 45
rps : 3
Date d'inscription : 06/01/2016
avatar
Enragé
Enragé
MessageSujet: Re: joohee x show is over   Ven 8 Jan - 21:25:58

show is over
tenue 1 + tenue 2 + L’interruption impromptue de Jun dans le cadre de son travail l’avait passablement agacée. De quel droit se mêlait-il de ses affaires ? Il n’avait toujours pas compris qu’elle ne voulait plus rien avoir à faire avec lui ? Les seuls moments où il aura l’occasion de la voir ce sera quand elle aura envie de lui faire payer ses actes passés. Et ça ne risque pas de lui faire plaisir, cela risque même d’être douloureux car elle serait sans pitié. En avait-elle déjà eu pour quiconque de toute façon ? Joo Hee le chassa de ses pensées et reprit sa danse, l’air imperturbable, son visage redevient séducteur, son corps appelant à la luxure. Une fois son passage terminé, elle eut affaire à son patron pendant plusieurs minutes, mais elle régla le problème en quelques secondes. Sa poitrine mise en avant, elle s’était mordillée la lèvre en le regardant, l’amadouant facilement.

Récupérant d’un geste las, la veste du jeune homme, elle tâcha de se couvrir un peu avant de sortir à l’extérieur. Elle le retrouva facilement vu qu’il était devant la porte principale du club, semblable à un de ces pauvres types en manque que l’on avait mis à la porte à cause de leurs comportements. S’avançant jusqu’à lui, elle s’arrêta avant d’être trop près et lui jeta sa veste avant de proférer une menace à son encontre. Le voir la ramasser comme avec l’expression d’un chiot puni la fit se sentir puissante. Le regard dédaigneux, elle se désintéressa de lui alors que sa voix venait de s’élever. Il s’excusait. Cela le rendait encore plus pitoyable à ses yeux. Elle ne voulait pas de ses excuses, c’était trop tard désormais. Sortant son paquet de sa poche arrière, elle releva les yeux vers lui quand sa voix s’affirma un peu plus, haussant un sourcil. Elle resta muette malgré qu’il ait fini de parler. Elle n’avait pas envie de lui parler. Elle alluma sa cigarette et resta adossée contre le mur, le regard au loin avant de se décider à lui cracher sa rage. « Je commence à avoir l’habitude que tu agisses comme un con. Et à ce que je sache, ce que je fais ne te regarde plus. Dégage. » gronda-t-elle.

Mais il ne partit pas. Elle se détourna de lui, l’ignorance était peu apprécié et mettait généralement mal à l’aise les personnes ressentant des émotions normalement. Fumant nonchalamment sa cigarette, son expression laissait facilement croire qu’elle avait oublié sa présence. Pourtant il ne renonça pas et s’avança de nouveau vers elle. La demoiselle siffla, le regard hargneux, mécontente de cette approche non voulue. Elle hésita un court instant et au final, récupéra son paquet dans sa poche et le lui envoya d’un geste sec. Depuis quand fumait-il ? Elle s’en fichait bien de la réponse. Comme si elle en avait quelque chose à foutre. Il n'avait plus aucun intérêt à ses yeux. Et si elle devait un jour lui reporter attention, cela ne serait que pour lui nuire par la suite. « Tiens et étouffe toi avec. Si ça peut te permettre de crever plus vite. » lâcha-t-elle avec haine. « Hors de ma vue. » siffla-t-elle alors qu’elle se remit à fumer, ne lui accordant plus un seul regard.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Avatar : Im Jae Beom ; JB (GOT7)
Messages : 35
rps : 2
Date d'inscription : 23/12/2015
avatar
Libertaire
Libertaire
MessageSujet: Re: joohee x show is over   Ven 8 Jan - 22:36:16

show is over
Comment les choses avaient-elles pu évoluer de la sorte ? Jun ne voulait pas trop le montrer, mais voir Joo Hee aussi glaciale avec lui le blessait profondément. Pour l’heure, il préférait montrer patte blanche et prouver qu’il avait compris qu’il avait fait des erreurs. Il savait qu’il n’aurait pas dû demander un break à la jeune femme… Mais quand il l’avait fait, il ne savait plus où se situer. Devait-il continuer à la fréquenter ? Devaient-ils s’engager ensemble dans le même chemin ? Et si oui, sur quel chemin ? Le temps qu’il s’était accordé pour réfléchir lui avait prouvé que oui, il voulait continuer avec elle. Il s’était habitué à sa présence et maintenant, il n’aurait su envisager de repartir de zéro avec quelqu’un d’autre. Et quelque part, il avait l’impression que Joo Hee avait un peu changé à son contact. Certes, elle n’avait jamais été des plus expressives. Mais c’était ce qui faisait tout son charme à ses yeux, avant. Et il ne pensait pas se tromper de trop en pensant qu’elle s’était au moins un peu épanouie à ses côtés.

Jun avait conscience qu’il n’était pas très perspicace, par moments, malgré toute sa bonne volonté. Tout du moins, c’était la conduite de Joo Hee qui lui avait vraiment fait comprendre cet aspect des choses. Mais une chose lui échappait encore ; pourquoi avait-elle réagi de façon aussi extrême ? Il ne voulait pas remettre en cause ses ressentis, ni rien de la sorte… Mais il aurait au moins voulu comprendre. Mais la danseuse ne semblait pas prompte à lui donner réponse ; en témoignait la réponse qu’elle lui offrit quand il demanda pourquoi elle faisait ça. Alors non, ses agissements ne le concernaient plus… Mais si, en fait. Lui, il se sentait concerné par ce qu’elle faisait. Parce qu’il avait plus ou moins l’impression que c’était sa faute à lui.

Dans un premier temps, Jun se contenta de hocher la tête. Mais maintenant qu’il était face à elle, il n’avait pas l’intention de lâcher l’affaire. Peu importait le temps que ça lui prendrait, mais il voulait avoir au moins des pistes. « Je sais, je sais. » soupira-t-il en remuant la tête de gauche à droite. « Mais répond-moi, s’il te plaît. En toute objectivité. » Tant pis si ça lui faisait mal. Il était prêt à encaisser le coup si le jeu en valait la chandelle.

Quand il se fut approché d’elle pour lui demander une cigarette, il fut plutôt surpris de se voir accepter une cigarette. Elle lui lança son paquet, qu’il réceptionna, tentant d’ignorer la remarque amère qu’elle ajouta. D’un geste lent, il sortit d’un même geste tube et briquet de la boîte cartonnée, glissa le mégot entre ses lèvres et en alluma l’extrémité. Une petite inspiration est prise et… L’honneur fut sauf ; il ne s’étouffa pas. En revanche, il se contenta de garder la fumée en bouche, sans inspirer davantage, avant de souffler une petite gerbe de fumée blanchâtre. Il resta un instant silencieux, ignorant toujours l’ordre de son amoureuse. Il orienta même à nouveau son regard dans sa direction, lui offrant par la même occasion un joli sourire. « Beau spectacle en tout cas, ta danse était bien. » commenta-t-il même. Il n’allait pas le nier ; même si de toute évidence, il aurait préféré que cette performance soit pour ses seuls yeux. « T’as pas trop d’ennui avec les clients ? » interrogea-t-il par la suite, puisque c’était sûrement ce qui le préoccupait le plus dans le nouveau travail de sa belle ; son rapport aux autres hommes. Ce faisant, il tendit le bras pour rendre le paquet de cigarettes à sa propriétaire.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Avatar : kim seolhyun (aoa)
Messages : 45
rps : 3
Date d'inscription : 06/01/2016
avatar
Enragé
Enragé
MessageSujet: Re: joohee x show is over   Sam 9 Jan - 1:28:09

show is over
tenue 1 + tenue 2 + Pour une personne normalement constitué, peut-être que l’action de Jun de demander un break le temps d’une décision importante, aurait paru normale, même obligatoire et ne s’en serait pas offensée. Mais Joo Hee n’était pas comme ça. Depuis toute petite, ses émotions ou plutôt leurs absences, lui faisait ressentir différemment des autres. Leur logique n’était pas logique pour elle, elle était même généralement à l’opposée. Elle s’était souvent sentie perdue et s’était renfermée sur elle-même, crachant son venin et sa prétendue colère dès qu’on s’adressait à elle. Alors oui, il y avait eu des exceptions et il y en a encore, peu, mais elles existent. De plus Jun avait tout changé à l’époque. Elle avait réussi à voir en lui une sorte de pilier, une bouée de sauvetage. Quand elle faisait face à quelque chose où aucune réaction naturelle ne s’imposait à elle, elle se contentait de l’observer et de faire pareil que lui. Petit à petit, elle avait réussi à s’ouvrir grâce à ça, mais surtout elle avait acquis de nouveaux automatismes face à des situations, différentes de ceux qu’elles avaient intégrés durant son enfance et sa jeunesse alors qu’elle passait la majeure partie du temps dans la rue ou des foyers. Et puis ils avaient repris leurs droits, écartant les automatismes guillerets qu’elle avait appris de Jun.

Son regard féroce se posa sur Jun. Si elle pouvait l’étrangler sur le champ, elle l’aurait fait. Mais il y avait du passage et surtout elle ne voulait pas se salir les mains alors qu’elle reprendrait le travail dans peu de temps. Elle n’avait aucun compte à lui rendre sur ce qu’elle faisait et où elle le faisait. De que droit lui posait-il toutes ces questions ? Cela l’intéressait maintenant de savoir comment elle allait, ce qu’elle fait hein ? Si ça l’intéressait vraiment, pourquoi l’avait-il abandonné si lâchement ? Alors qu’il savait pertinemment comme elle était, pourquoi l’avait-il laissé seule ? Elle secoua la tête en grognant. Elle ne supportait pas se rappeler de ces mauvaises choses du passé, elle ne devait rien ressentir à leur encontre.

Sa cigarette entre les doigts, elle lui somma de dégager rapidement. Sa patience n’était pas sans limite et dernièrement elle avait des accès de colère et de rage, surtout quand elle pensait à lui. Il ferait donc mieux de sortir de son champ de vision. Soufflant la fumée devant elle, elle l’entendait lui demander des réponses. Il s’accrochait. Il ne comprenait donc pas qu’elle ne voulait pas le voir. Le ‘en toute objectivité’ la fit sourire. C’était ironique. Elle ne ressentait rien mis à part de la haine, elle restait néanmoins objective au maximum, se souciant peu de ce que les autres pouvaient ressentir face à ses propos. Joo Hee tourna la tête vers lui, lui jetant un regard noir afin de le dissuader de se rapprocher d’elle. « J’ai besoin d’argent comme tout le monde. Et être payé pour se faire désirer ne peut pas faire de mal. » lâcha-t-elle froidement. Comme si elle se souciait du regard des autres sur elle. Elle connaissait ses atouts, mais aussi les faiblesses de la gente masculine, c’était même plutôt divertissant en y repensant. Ça faisait passer le temps. « Maintenant que t’as ta réponse tu dégages. »

Mais il s’accrocha encore et encore, lui réclamant une cigarette. Elle souffla agacée, mais lui jeta finalement le paquet à la figure. Qu’il fume et qu’il crève. Et elle ne se gêna pas pour le lui dire. Son regard se fixa au mur devant elle, ignorant de nouveau son ex-petit-ami. Dommage elle ne l’entendit pas s’étouffer, mais par contre, il se remit à parler. Elle soupira plus fortement, montra bien son agacement grandissant et son exaspération. Ses yeux se posèrent rapidement sur lui et à son sourire aux lèvres, elle lui répondit par un regard glacé. Un rire ironique et moqueur sorti de ses lèvres. « Tu l’as interrompu à son début, tu n’as presque rien vu. Ne cherche pas à m’amadouer en me complimentant, c’est peine perdue. » siffla-t-elle, acariâtre. Sa question suivante l’énerva un peu plus et elle se redressa, menaçante, donnant un coup du dos de la main dans son paquet de clopes qu’il désirait lui rendre. Celui-ci vola pour s’écraser contre le mur avant de tomber mollement sur le sol. « Tu fais quoi là ? J’ai pas envie de taper la discut’ avec toi, rien à foutre de toi, de ta vie. Alors laisse ma vie tranquille. » gronda-t-elle avant de s’écarter de lui. Néanmoins et seulement dans le but de le blesser, elle lui lança, par-dessus l’épaule : « Mes clients font tout sauf me causer des ennuis. Ils sont très généreux avec moi et si influençables au moindre morceau de chair dévoilé. » Se dénuder devant des hommes ne lui posaient aucun problème, du moment que c’est elle qui le décide et qu’elle est généreusement rétribuée par la suite.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Avatar : Im Jae Beom ; JB (GOT7)
Messages : 35
rps : 2
Date d'inscription : 23/12/2015
avatar
Libertaire
Libertaire
MessageSujet: Re: joohee x show is over   Sam 9 Jan - 17:30:56

show is over
Jun se contenta d’acquiescer à la réponse que Joo Hee lui offrit. Il n’avait pas grand-chose à redire là-dessus… Après tout, strip-teaseuse était bel et bien un métier comme un autre ; et si ça plaisait à la jeune femme, et que ça lui permettait de subvenir à ses besoins, tant mieux. Même si de toute évidence, il était un peu difficile pour le jeune homme de contenir sa jalousie. Un court instant, il fut tenté de lui demander si c’était le fait de se faire désirer qui lui plaisait particulièrement dans ce travail. Mais il sut se retenir ; d’une part, il sentait que Joo Hee allait l’envoyer sur les roses. Et si elle ne le faisait pas… Il n’était pas certain que la réponse lui plaise. Autant mettre sa curiosité de côté pour cette fois, donc ; il se sentait bien avisé de se préserver sur ce coup-là.

« Tant pis, j’aurais essayé. » répondit-il avec un petit haussement d’épaules, quand la danseuse rétorqua avec ironie qu’il n’était pas à même de juger sa performance, l’ayant interrompu au bout d’une trentaine de secondes. Puis il n’allait pas cacher le fait qu’il avait bel et bien tenté de l’amadouer, puisque c’était bel et bien le but de la manœuvre. Et ce, même s’il était quand même convaincu par ses propres paroles. Enfin, s’il avait eu le temps d’en voir davantage, quoi !

Il fut surpris de la voir envoyer valser le paquet tendu. Un peu moins de la voir s’énerver encore davantage parce qu’il essayait de faire la conversation. Il tira une nouvelle courte latte sur la cigarette qu’il avait en main. « Ça va, j’ai compris. » maugréa-t-il, commençant tout de même à être un peu agacé par la tournure des choses. Il porta à nouveau son attention sur la jeune femme, quand celle-ci glissa quelques mots à son attention, par-dessus son épaule. Non, elle n’avait aucun ennui avec ses clients ; ça semblait même être tout le contraire. Jun fronça un peu les sourcils à cette réponse, une nouvelle question lui brûlant les lèvres ; lui arrivait-il d’aller plus loin qu’une simple danse avec ses clients. Mais une fois encore, la réponse lui semblait être d’une évidence limpide. Une certitude qu’il n’était pas certain de la savoir confirmée. Il souffla, un peu songeur, sans trop savoir que penser, ni que dire. Le jeune homme sentait bien qu’il était de trop. Mais il ne voulait pas partir sur ces dernières notes. Il voulait au moins quelques éclaircissements sur la conduite de Joo Hee.

Cette dernière semblait sur le départ. Une dernière inspiration prise sur le bâton de nicotine, avant qu’il ne le laisse tomber au sol, sans qu’il soit entière consumé. Il avança d’un pas, tendant le bras pour attraper le poignet de la danseuse. « Joo… Promis, j’te pose une dernière question et après j’te fous la paix. » commença-t-il à dire. « J’veux juste savoir pourquoi t’agis comme ça. Avec moi, j’veux dire… » Autant crever l’abcès maintenant… Et quelque chose lui disait que la concernée ne voudrait sûrement pas lui répondre, mais il se devait d’essayer, au moins.

Il ne voulait pas faire aveu de faiblesse. Pas par fierté ; il n’avait aucun problème pour présenter des excuses et admettre ses torts. Mais la pause qu’il lui avait demandée, il la savait légitime. Parce qu’au final, elle ne leur aurait été que bénéfique… Tout du moins, si Joo Hee n’avait pas pris les choses comme elle les avait prises. Mais il ne voulait pas l’accuser. Il avait parfaitement conscience qu’elle ne ressentait pas les événements comme tout un chacun, et ne voulait pas le lui rappeler. De fait, après un petit soupir, il souffla : « Ecoute, j’pensais vraiment pas à mal, ni que tu le prendrais comme ça. » Car même s’il avait du lui annoncer qu’il aurait préféré qu’ils s’arrêtent là pour de bon, il s’en serait senti désolé. « J’suis désolé d’t’avoir laissée comme j’l’ai fait. J’avais juste besoin d’un peu de temps pour qu’on r’parte mieux. »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Avatar : kim seolhyun (aoa)
Messages : 45
rps : 3
Date d'inscription : 06/01/2016
avatar
Enragé
Enragé
MessageSujet: Re: joohee x show is over   Sam 9 Jan - 20:35:20

show is over
tenue 1 + tenue 2 + Joo Hee avait toujours eu du mal avec les ordres. Elle ne savait pas toujours comment réagir face à ceux-ci. Si elle avait intégré ceux de son patron dont il était utile d’obéir pour pouvoir avoir de l’argent par la suite, le reste était plus compliqué. Avec le chef – et ces prédécesseurs – des enragés, la demoiselle obéissait en règle générale, mais sans les avoir tout d’abord  passablement énervés par son répondant provocateur et son cynisme. Mais elle s’en fichait bien des répercussions par rapport à son comportement. Pour ce qui était du reste, elle ne supportait tout simplement pas qu’on lui donne des ordres, sauf cas très exceptionnel mais Jun n’en faisait pas – plus – parti. Et chacune de ses questions étaient vues comme une intrusion, un ordre caché auquel elle avait intérêt à répondre. Mais que nenni. Il pouvait bien aller se faire voir. Ce qu’il semblait peu à peu comprendre.

Tenter de l’adoucir par de belles paroles ne marcha aucunement. Déjà parce qu’elle y était désormais et plus que tout insensible et ensuite parce qu’elle avait l’habitude d’en recevoir à son travail et cela devenait répétitif, donc agaçant. Et ses tentatives pour démarrer une discussion n’aidaient en rien. Elle eut un geste violent envers la boite de cigarette qu’il lui tendait, la faisant voler contre le mur avant de l’incendier, lui faisant comprendre de ne pas dépasser les limites de sa patience et de partir vite. Il avait compris ? Tant mieux, qu’il le montre maintenant en disparaissant. Elle tourna les talons, rajouta quelques mots destinés simplement à le blesser avant de remettre sa cigarette à ses lèvres, tirant quelques bouffées.

Soufflant devant elle la fumée blanchâtre, elle allait pour repartir sans dire le moindre mot quand elle sentie qu’on enserrait son poignet. Elle tressaillit sans le vouloir, maudissant ce minime geste de faiblesse. Néanmoins, son sang ne fit qu’un tour. De quel droit osait-il la toucher ? Elle se retourna vivement et lui écrasa le reste de sa cigarette contre le poignet avant de profiter de sa réaction de recul pour lui foutre une baffe. « NE ME TOUCHE PAS OU JE TE TUE ! » La rage qu’elle contenait depuis plusieurs minutes commençait à fuiter. Elle le repoussa violemment, le visage haineux. La suite de ses paroles ne la calma absolument pas. « Tu veux savoir hein ?! Tu veux savoir pourquoi je suis comme ça ? Avec toi ? Eh bien habitue-toi, car j’ai TOUJOURS été comme ça et je vais le rester. » Joo Hee se rapprocha de lui d’un geste rapide, lui attrapant le poignet où elle avait écrasé sa cigarette, le serrant. Ses ongles s’incrustèrent dans la peau fine du garçon alors que son ton devient plus doucereux, menaçant. « Tu ne pensais pas à mal ? Finalement tu ne mérites même pas que je m’attarde sur toi qui ne me connais absolument pas. On repartira jamais mieux car t’as tout gâché et maintenant c’est trop tard. » lâcha-elle dans un souffle court. Son visage n’éprouvait que la rage féroce qu’elle entretenait pour son ex-petit-ami. Il avait de la chance qu’elle ne se soit contenté que d’une légère brûlure et d’une gifle, elle était capable de bien pire.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Avatar : Im Jae Beom ; JB (GOT7)
Messages : 35
rps : 2
Date d'inscription : 23/12/2015
avatar
Libertaire
Libertaire
MessageSujet: Re: joohee x show is over   Dim 10 Jan - 16:27:56

Jun n’entendit à peine les ordres hurlés par Joo Hee. Un sifflement aigu aux oreilles, le jeune homme recula de quelques pas, le poignet droit enserré par sa main libre. Il n’aurait pas dû. Il n’avait pas vraiment réfléchi, ne voulait pas voir la danseuse repartir immédiatement, lui avait attrapé le poignet. Il ne l’avait pas vu venir. Elle s’était retournée subitement, écrasant l’extrémité ardente de sa cigarette sur la peau. Jun avait lâché un cri, tant de panique et de couleur, voyant sa peau rougir à vue d’œil. La douleur était terriblement vivre. Il avait l’impression qu’un millier de petites aiguilles venaient de se planter dans la chair, concentrées sur à peine deux centimètres. Et malgré la chaleur intense dégagée par les cendres de la cigarette, il lui semblait pourtant ressentir un froid très intense sur la zone brûlée. Etrange sensation. Et très douloureuse, à n’en point douter.

Joo Hee lui avait alors asséné une violente gifle. Dans un bruit sonore qui fit un court écho, la peau claqua. Mais trop occupé à fixer sa brûlure, Jun ne porta que peu d’importance à cette douleur secondaire. Le visage froissé par la douleur, il réussit pourtant à lever les yeux vers Joo Hee, qui les vociféra les explications qu’il tenait tant à avoir : elle n’avait pas changé. Elle avait toujours été comme ça. Et ne comptait pas changé. Il ne la connaissait pas. Et ses excuses à lui ne changeraient rien ; il avait tout gâché en demandant cette pause.

Jun aurait trouvé bien des choses à redire, bien des choses à montrer et à rajouter pour lui prouver qu’elle avait tort. Il restait convaincu qu’elle n’avait pas pu balayer toute leur histoire du jour au lendemain… Et ce quand bien même il avait du mal à reconnaître la jeune femme en face de lui comme la fille qu’il aimait, vu le comportement qu’elle adoptait avec lui. Mais il en était convaincu : elle était toujours là, quelque part. Et tant pis s’il devait y passer des mois, il la récupérerait.

Il n’eut pas vraiment la force d’ajouter quoi que ce soit. De toute façon, que pouvait-il y redire ? Il vit la silhouette de Joo Hee s’éloigner, replongeant la ruelle par laquelle elle était arrivée, avant de pénétrer dans le club par la porte arrière. Lui, resta là le temps de quelques minutes, le temps de se remettre du choc – tout aussi bien physique que mental. Les mots de la belle avaient été durs. Il resta quelques minutes sur place, secouant sa main pour tenter d’atténuer la douleur. Ce qui, bien sûr, n’eut pas grand effet. La mine pantoise, il finit par quitter les lieux ; il était bon pour passer un petit moment aux urgences. Il ne savait pas trop ce qui retournait d’une brûlure par cigarettes, mais… Mieux valait être prudent.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Contenu sponsorisé

MessageSujet: Re: joohee x show is over   

Revenir en haut Aller en bas
 

joohee x show is over

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» 48th Amusement Machine Show
» [Salon] Toulouse GAME SHOW 27-28 Novembre 2010.
» Montreux Miniatures Show 5 et 6 décembre 2009
» TV show king party sur Wii
» Micromania Games Show (nocturne)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
New World Disorder  ::  :: SUJETS TERMINES-